Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 30Article 594493

General News of Friday, 30 April 2021

Source: www.camerounweb.com

Poissons empoisonnés au Cameroun : l'honorable Ngoh Issi alerte la population

Dans une alerte publiée sur sa page Facebook, la député membres du PCRN, Rolande Ngo Issi alerte la population et interpelle le gouvernement sur la présence de poissons empoisonnés sur le marché camerounais.

'Parmi les produits de grande consommation au Cameroun, grâce jadis à son coût accessible, reste le poisson congelé appelé maquereau. C'est un célèbre produit qui s'invite à toutes les tables depuis quelques années. Il est le plat phare dans nos cérémonies multiformes, (je me réserve de convoquer ses valeurs nutritives et gustatives surtout quand il s'agit du maquereau oya oya) qui coûtait dans les années 90 à 350 frs le kilo. De nos jours, hormis le fait que le prix est passé du simple au quadruple c'est- à- dire que son kilo coûte désormais 1400frs ( avec une balance truquée pour compléter le décor des souffrances des consommateurs), en plus, il est rare dans nos poissonneries. Les ménagères qui ne cessent de voir leurs paniers se rétrécir au grand contraste des slogans gouvernementaux tels que "La lutte contre la vie chère" mieux "l'allègement du panier de la ménagère" se demandent tous les jours de qui se moque t-on? Car malgré toutes les incongruités sur l'importation du poisson congelé, la psychose et le spectre des pénuries donnent des insomnies à plusieurs acteurs du commerce informel qui entretiennent l'économie de la nuit', écrit la député sur sa page Facebook.

'J'interpelle le gouvernement camerounais, à se saisir de cette situation dangereuse et contextuelle qui pourrait dégrader la cohésion sociale; de trouver des solutions perrerines pour que non seulement le déficit de près de 225.000 tonnes de poissons et qui coûte à l'Etat du Cameroun près de 17 Milliards de francs par an s'estompe, mais aussi de prendre des dispositions correctives pour ces opérateurs véreux qui se livreraient à des pratiques nauséabondes de pénuries artificielles pour maximiser le gain et servir aux consommateurs des produits d'une qualité nocive à la santé humaine. L'un des rôles de l'Etat est de protéger ses populations. A chacun son rôle. Les Élus ne sauraient se substituer à l'Etat et vice versa', ajoute-t-elle.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter