Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 04 18Article 506230

General News of Saturday, 18 April 2020

Source: koaci.com

Plusieurs assassinats à Bambili dans le Nord-ouest secoué par la crise anglophone

Au moins cinq corps ont été retrouvés sans vie vendredi à Bambili, une localité située de l'arrondissement de Tubah, département de la Mezam, région du Nord-Ouest.

Tous les hommes retrouvés morts étaient des notables et des employés en poste au palais royal de Bambili, rapporte sous couvert d’anonymat, un habitant de Tubah.

Selon nos informations, le palais royal de Bambili a été l’objet d’une attaque attribuée aux sécessionnistes.Les assaillants sont entrés dans le palais de Bambili et ont tué cinq employés du palais.

'Ces sécessionnistes reprochent au chef de la communauté sa proximité avec l’administration et sa campagne de sensibilisation pour le dépôt des armes', précise notre source.

Ils reprochent au chef de la communauté d’être proche de l’administration.

L’attaque du palais de Bambili attribuée aux sécessionnistes survient alors que des dizaines de camps d’entrainement des sécessionnistes ont été démantelés par les forces de défense et de sécurité qui ont également neutralisé des centaines de séparatistes dans les combats.

En rappel, la crise anglophone qui secoue les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest depuis fin octobre 2016, a débouché sur un conflit armé entre les affrontements opposant forces de défense et de sécurité et milices séparatistes.

Selon l’ONU, plus de 700 000 personnes ont été contraintes de quitter leurs domiciles dans les deux régions à cause du conflit. Et plus de 35 000 autres ont fui vers le Nigeria voisin.

Les ONG internationales estiment à plus de 3000, le nombre de morts dans le cadre du conflit.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter