Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 01Article 585568

Politique of Thursday, 1 April 2021

Source: Actu Cameroun

Plateforme de l'opposition: Cabral Libii prédit déjà l'échec de l'initiative

Dans un communiqué signé par Boubakari Massardine, Secrétaire général du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (Pcrn), il informe de la mise sur pied de cette initiative commune, tout en invitant ses militants à plus de responsabilité.


Ce jeudi 1er avril 2021, malgré l’interruption du sous-préfet de Yaoundé 1 au siège de L’UDC, les leaders des partis politiques de l’opposition qui prenaient part à la réunion de concertation ont signé un communiqué dans lequel ils annoncent la mise en place d’un secrétariat technique qui devra travailler sur la refonte du système électoral.

Il faut noter que les leaders qui ont signé le communiqué en question sont : Maurice Kamto du MRC, Joshua Osih du SDF, Cabral LIBII du PCRN, Tomaino Ndam Njoya de L’UDC, Kwemo Pierre de l’UMS, Hilaire DZipang de MP, Prince Ekosso de l’USDP. Quelques minutes après cette assisse de Yaoundé, le Pcrn de Cabral Libii a publié un communiqué pour donner la vision de sa formation politique sur la question.

Ci-dessous le communiqué du Pcrn :

En date du 31 mars 2021 au siège du l’Union Démocratique du Cameroun (UDC), le Président National du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale (PCRN), l’Honorable Cabral LIBII a co-signé un communiqué informant l’opinion nationale et internationale de la mise sur pied d’une plate-forme mutualisée, à l’effet de contribuer efficacement à la réforme tant souhaitée du système électoral camerounais.

S’il faut se féliciter de l’avènement de cette autre initiative, il faut craindre cependant qu’elle ne succombe sous les travers ayant annihilé les précédentes.

Le PCRN invite donc ses militants, ses sympathisants et tous les camerounais de bonne foi sans exclusive qui souhaitent la rénovation de notre système électoral à participer activement, avec humilité et tolérance, aux travaux de cette autre dynamique née certes sous la houlette de quelques partis politiques représentés dans les institutions électives, mais opportunément élargie sans aucune discrimination, ni préséance à TOUS.

C’est le lieu de rassurer les contributeurs d’idées que seuls ceux qui le souhaiteront, garderont leur anonymat et ne seront associés physiquement à la validation finale des documents escomptés à savoir :

– Un code électoral révisé;

– Un code électoral alternatif.

C’est d’ailleurs dans cette perspective que le SECRETARIAT TECHNIQUE mis sur pied à cet effet a pour mission de recevoir soit des propositions de codes alternatifs, des propositions précisant la faiblesse à corriger, l’article du code en vigueur y afférent le cas échéant et la nouvelle formulation suggérée.

Le PCRN s’engage conformément à ses idéaux à mener la démarche parlementaire devant conduire à soumettre la proposition de loi qui s’en dégagera à la représentation nationale.

Par ailleurs le PCRN réaffirme son engagement à se dévouer sans réserve à ce travail porteur, mais également à poursuivre plus que par le passé l’ouvrage d’éducation citoyenne. Le meilleur code électoral de la planète ne portera du fruit que s’il existe des citoyens en âge de voter massivement inscrits sur les listes électorales, mais aussi et surtout disposés à voter, mieux, préparés à surveiller rigoureusement leurs suffrages.

Car le code électoral aussi consensuel soit-il n’est et ne saurait aucunement constituer une fin, ce n’est qu’un moyen.

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL

BOUBAKARI MASSARDINE

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter