Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 23Article 563924

General News of Wednesday, 23 December 2020

Source: www.camerounweb.com

Plan d'assassinat de Maurice Kamto: Patrice Nouma met en garde les traîtres du MRC

Un plan d'assassinat de Maurice Kamto qui subit des échecs mais qui n'est pas non plus jeté aux oubliettes, taraude l'esprit de l'activiste Patrice Nouma. Le 10 décembre dernier, soit deux jours après le départ des forces de l'ordre qui avaient stationné devant la résidence pendant deux mois, le leader du MRC a retrouvé à son domicile une balle perdue.

Ayant informé la gendarmerie qui n'a pas réagi, les avocats de Kamto ont pondu un communiqué pour informer le public de cette découverte. L'ex officier de l'armée camerounaise met en garde les camerounais et surtout ceux qui dans l'entourage de Maurice Kamto oeuvrent dans le laxisme ou contribuent à sa pourchasse et sa destruction. Sa vie est mise à prix dit-il. "Le régime passe par tous les moyens pour éliminer cet homme. Chaque jour on a trouvé une balle dans sa maison, une autre jour on a encerclé sa maison, un autre jour, son collobarateur lui claque la porte au nez et le vilipende en mondovision" . D'une manière ou d'une autre chaque camerounais volontairement ou non contribue à tuer Maurice Kamto, à le réduire à néant, reconnaît Nouma.

Il y a péril en la demeure, reconnaît la direction du MRC et envisage une préparation en interne de ses membres capables de représenter valablement le parti lors des différentes consultations populaires.




L'intégralité du Communiqué du MRC sur la découverte d'une balle au domicile de Kamto



Le collectif d'avocats Sylvain Souop, annonce avoir déposé ce jour 21 décembre 2020, entre les mains de monsieur le commissaire du gouvernement près le tribunal militaire de Yaoundé la balle non utilisée, sur laquelle sont gravées les marques S B 5,56x45 11 tel qu'il apparait sur des prises de vues ci-contre, retrouvée abandonnée près du mur de l'enceinte du domicile du Pr Maurice Kamto, le 10 décembre 2020 dernier pendant le nettoyage qu'effectuaient ses agents d'entretiens, à la suite du départ incognito le 08 décembre 2020 des forces armées de police et des gendarmerie qui y étaient stationnés depuis le 21 septembre dans le contexte de la répression des marches pacifiques du 22 septembre 2020.
Ce dépôt a été effectué après qu'une demande de sa récupération immédiate dans les formes légales, formulée en date du 11 décembre 2020 séparément à la délégation générale de la sureté nationale et su Secrétariat d'Etat à la Défense soit demeuré infructueuse.

C'est pourquoi, monsieur le commissaire du gouvernement près le tribunal militaire de Yaoundé, autorité compétente en matière d'atteinte à la législation sur les armes et munitions a été ainsi saisie à toutes fins de droit.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter