Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 07Article 546997

xxxxxxxxxxx of Wednesday, 7 October 2020

Source: 237actu.com

Paul Biya reçoit la reconnaissance de Maurice K.

Après avoir été élu Juge du Tribunal International du Droit de la Mer, le diplomate et juriste camerounais, devant l’instance judiciaire à Hambourg au cours de sa prestation de serment, a témoigné sa gratitude à l’Etat Camerounais et à son illustre Chef qui ont porté sa candidature.

A en croire Cameroon-Tribune, c’est le 1er octobre dernier que le Pr. Maurice Kengne Kamga, diplomate et juriste camerounais a solennellement prêté serment devant le Tribunal international du droit de la mer. C’était au cours d’une audience de l’instance judiciaire, à Hambourg et à laquelle a pris part l’ambassadeur du Cameroun en Allemagne, S.E Jean-Marc Mpay.

« Je déclare solennellement que je remplirai mes devoirs et exercerai mes attributions de juge en tout honneur et dévouement, en pleine et parfaite impartialité et en toute conscience », a-t-il déclaré devant le Tribunal.

Maurice_Kengne_Kamga

Hommage à la République

Après ses engagements pris devant Tribunal, l’ancien secrétaire juridique de la Cour internationale de Justice de la Haye qui a été élu au premier tour du scrutin par les 168 États parties à la Convention des Nations unies sur le droit de la mer, s’est incliné en signe de révérence devant le Cameroun et son illustre Chef Paul BIYA. « Le Cameroun a porté ma candidature. Dès 2017, le chef de l’Etat a bien voulu accueillir favorablement ma demande afin que ma candidature soit préparée par notre pays. Il a donné des instructions à la diplomatie camerounaise, et le Minrex Lejeune Mbella Mbella a personnellement porté ce dossier », raconte le Pr. Kengne Kamga dans les colonnes du quotidien bilingue gouvernemental. « C’est l’accomplissement d’une vingtaine d’années de sacrifice.

C’est une grande fierté. L’Afrique a endossé ma candidature et l’Union africaine a sans doute estimé que j’étais le meilleur cheval sur lequel elle pouvait miser pour ces élections. J’en suis honoré », a par ailleurs indiqué, en hommage à l’Union Africaine, le nouveau juge du Tribunal International du Droit de la Mer. Une haute fonction à laquelle le natif de Bandjoun dans la région de l’Ouest a accédé en aout dernier à New-York au siège de l’Organisation des Nations unies. Neuf ans renouvelables, c’est la durée de son mandat.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter