Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 06 04Article 600295

General News of Friday, 4 June 2021

Source: www.camerounweb.com

Paul Biya fait convoquer des officiers à la sécurité militaire

Paul Biya fait convoquer des officiers à la sécurité militaire Paul Biya fait convoquer des officiers à la sécurité militaire

•Paul Biya a, selon le lanceur d'alerte Boris Bertolt, demandé que certains militaires soient auditionnés à la sécurité militaire.

•Sont concernés, des militaires en mission dans des ambassades du Cameroun qui ont refusé de rentrer au pays après la fin de leurs missions.

•Le Capitaine Sawalda André sera le premier à être auditionné.


Le capitaine Sawalda André rappelé à Yaoundé par un décret du président Paul Biya sera auditionné ce 10 juin à la sécurité militaire sous ordre du chef de l'Etat. Annonce Boris Bertolt dans une publication ce vendredi.

'Paul Biya a instruit le rappel illico presto au Cameroun des officiers de l’armée en poste dans les missions diplomatiques qui refusaient de revenir au Cameroun suite à ses instructions. Le Capitaine de l'armée au nom de Sawalda André en poste à la mission militaire du Cameroun en Allemagne et qui avait été rappelé au Cameroun par un arrêté présidentiel du 05 mars 2019 et refusait de rentrer. Il a été convoqué pour audition à la sécurité militaire le 10 juin 2021. D’autres officiers dans d’autres missions diplomatiques ont également été rappelés', lit-on dans la publication de Boris Bertolt.

Disciplinés lorsqu'ils sont mobilisés dans des missions de maintien de la paix dans le monde, certains militaires camerounais peuvent sembler être indisciplinés ou carrément faire ce qui leur plaît sans avoir peur de rendre compte à leur hiérarchie.
Ces dernières années, beaucoup ont été jugés et mis en prison pour des faits graves. C'est le cas en septembre 2020, des militaires condamnés à 10 ans de prison pour le meurtre de civils en 2015 dans l'extrême nord.

Ces militaires étaient reconnus présumés auteurs des exécutions de 2015 dans le village de Zelevet dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun. La scène a été enregistrée dans une vidéo devenue virale au début du mois de juillet 2018.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter