Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 30Article 599338

General News of Sunday, 30 May 2021

Source: www.camerounweb.com

‘Paul Biya est fatigué, le Cameroun est gouverné par délégation’

‘Paul Biya est fatigué, le Cameroun est gouverné par délégation’ ‘Paul Biya est fatigué, le Cameroun est gouverné par délégation’

• Pour Me Tsapi Joseph Lavoisier, Paul Biya est fatigué

• L’avocat dénonce les cas de corruption répétitifs au Cameroun

• André Luther Meka est d’avis contraire


Les multiples dispositions prises par le président de la République Paul Biya pour lutter contre la corruption au Cameroun ne semblent pas dissuader certains cadres de l’administration publique. Le détournement du fonds spécial Covid-19 qui est en passe de devenir le plus grand scandale du siècle au Cameroun fait croire à certains analystes de la vie sociopolitique camerounaise que Paul Biya a perdu le contrôle du Cameroun.

C’est ce que pense Me Tsapi Joseph Lavoisier. Invité dans par Cedric Noufele dans l’émission « Droit de réponses » de ce dimanche 30 mai 2021, l’avocat a déclaré à mondovision vision que Paul Biya ne gouverne plus le Cameroun.
« Paul Biya est fatigué (…) Le Cameroun est gouverné par délégation. Les gens volent on ne dit rien parce que le ministre n'a plus la force pour travailler », explique-t-il. Me Tsapi Joseph Lavoisier estime également que le fait pour le président de la République de déléguer ses pouvoirs au secrétaire général de la présidence, ne respecte aucune disposition de la constitution camerounaise.


André Luther Meka, le communiquant du RDPC présent sur le plateau a naturellement défendu Paul Biya expliquant que le chef de l’Etat bien qu’il soit physiquement absent, exerce une présence administrative. Concernant les cas de détournement, le militant du parti présidentiel jette des fleurs au ministre de la santé Manaouda Malalachie qui selon lui a su maitriser la pandémie. Il félicite surtout le ministre pour sa capacité à rendre compte. Les éloges de Meka ne suffiront pas pour sortir d’affaire le ministre de la santé. Selon plusieurs sources concordantes, il a été auditionné le 18 mai 2021 par les enquêteurs de la police judiciaire.

Le ministre de la santé a indiqué que certains marchés dont les attributions sont remises en causes par la Chambres des Comptes ont été recommandés par le secrétaire général à la présidence de la République Ferdinand Ngoh Ngoh.


« Il apparait également que parallèlement aux arbitrages du groupe de travail, le SG/PR Ferdinang Ngoh Ngoh, a eu à instruire l'attribution de plusieurs prestations à des dizaines d'entreprises, dont une bonne partie est aujourd'hui remise en cause par le rapport d'audit de la Chambre des comptes de la Cour suprême. L'intrusion du non moins ministre d'Etat dans ces dossiers qui sentent les malversations financières souvent "sur très haute instruction du président de la République" et bien avant même la récente mise en place d'une task force dont il assure la présidence, est revenu en boucle pendant les quelques 7 heures d'audition de Manaouda Malachie au TCS », révèle le Journal Info Matin de ce 24 mai 2021

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter