Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 01 28Article 487819

General News of Tuesday, 28 January 2020

Source: camer

Paul Biya - Cavaye Djibril: rupture consommée

Le président de la chambre basse du parlement, 3eme personnalité au sommet de l’Etat n’a pas été aperçu auprès du président de la République lors de la cérémonie de sortie de la 37eme promotion de L’Ecole Militaire Inter Armée (EMIA). Une absence qui suscite des interrogations.

Paul Biya, chef d’Etat et chefs des forces armées a présidé Samedi dernier la cérémonie de sortie des élèves officiers d’active de l’Emia. Avec faste et solennité la promotion baptisée « General de Division Kodji Jacop » est sortie des fonds baptismaux. En présence de tout le gotha administrative-politico-militaire que compte le pays. Pour le quotidien Le Messager « De grandes figures du sérail habituées des cérémonies présidées par le chef de l’Etat sont absentes, notamment le président du Senat, Marcel Niat Njifenji, actuellement en Europe pour des besoins de santé et Cavaye Yéguié Njibril, le président de l’assemblée nationale qui se trouve pourtant au pays »


C’est le dernier cas qui donne lieu à des supputations et des commentaires en ce moment précis où se déroulent sur le terrain la campagne électorale en vue des législatives et des municipales. En dépit du fait qu’il se soit fait représenter par le 1er vice-président, le pourquoi le président de l’assemblée Nationale himself était absent au quartier général demeure. Aussi, la polémique enfle et le quotidien Le Messager s’interroge « le divorce est-il consommé » ? On indique par ailleurs que les rapports entre les deux hommes d’Etat se détériorent depuis deux ans qu’ils n’ont pas eu une rencontre en tête à tête. L’apogée semble être atteinte à l’occasion des investitures de candidat du Rassemblement Démocratique du peuple Camerounais (RDPC), parti au pouvoir pour le compte d’élections couplées du 9 février 2020.

Pour le quotidien Le Messager, la guerre froide entre l’enfant prodige de Mvomeka’a et l’enfant terrible de Manda prend son origine dans la circulaire du 15 novembre 2019 du président national du RDPC. « Il a semblé que le président de l’assemblée nationale était ciblé par cette circulaire qui demandait à tous ceux qui pouvaient bénéficier de la retraite parlementaire de ne plus se présenter aux élections » De fait, Cavayé qui siège au sommet de la chambre basse y est depuis 26 ans. Un record qui donne lieu à des commentaires…Les plus tendancieux.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter