Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 05 09Article 596224

Politique of Sunday, 9 May 2021

Source: www.camerounweb.com

Paul Atanga Nji légalise 11 faux partis politiques et met une croix sur les réelles formations politiques

Seul le parti de Djamen participe déjà au   débat politique Seul le parti de Djamen participe déjà au débat politique

Paul Atanga Nji légalise 11 faux partis politiques et met une croix sur les réelles formations politiques
Paul Atanga Nji le ministre de l’Administration territoriale vient de légaliser 11 faux partis politiques appartenant à ses proches. Au détriment de vrais formation politiques dont les demandes restent en suspens dans les tiroirs de l’Administration Territoriale.

Paul Atanga Nji le ministre de l’Administration territoriale a légalisé le 05 mai dernier, 11 nouveaux partis politiques dont l'APAR de Celestin Djamen, dissident du Mrc, en tête de liste. Pour Paul Atang Nji, le patron de l'administration territoriale, ces nouvelles formation politiques vont concourir ‹‹ à l'animation du débat politique contradictoire et constructif ››.

Ces partis politiques nouveaux venus dans la scène nationale, n'ont été validés parmi les centaines d'autres qui foisonnement le territoire, que ‹‹ dans le souci d'enrichir le débat politique et encourager l'expression des libertés, chère au chef de l'État, Son Excellence Paul Biya, grand chantre de la démocratie dans notre pays ››, a ajouté le Minat.

Faux pourtant selon certains analystes qui pensent que Paul Atanga Nji a une fois de plus puisé dans son sac à malice pour berner les Camerounais. Car il est tout de même curieux que le nom de Saint Eloi Bonavanture Bidoung, ancien maire adjoint Rdpc de Yaoundé VI, qui avait claqué la porte il y a quelques mois et annoncé en grande pompe la création de son parti dans ‹‹ les tous prochains jours ››, n'y figure pas. Il est d’autant plus curieux que Cabral Libii qui a déposé la demande de légalisation de son parti bien avant son entrée au Pcrn soit encore en attente. Ceux qui connaissent bien Paul Atanga Nji ne sont d’ailleurs pas surpris de cette énième entourloupe du patron de l’administration territoriale.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter