Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 20Article 581569

General News of Saturday, 20 March 2021

Source: La Nouvelle expression

Parlement : la longévité qui agace

Alors que les élections ont lieu ce jour, certains parlementaires se disent fatigués de voir Niât Njifenji et Cavaye Yéguié Djibril à la tête des deux Chambres du Parlement. Un agacement qui intervient alors que les présidents sortants sont pourtant bien partis pour rempiler.

L’élection des Bureaux des Chambres Basse et Haute du Parlement a lieu aujourd’hui. Les députés et sénateurs vont « choisir » notamment les présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat. Une élection qui intervient alors que Cavaye Yéguié Djibril occupe le perchoir depuis 1992 et que Marcel Niât Njifenji préside le Sénat depuis 2013. Une longévité qui commence à irriter au sein du Parlement. Surtout que la situation est rendue complexe par le mauvais ‘état de santé des deux hommes et leur âge avancé.



Toutefois, si des députés tels que Cabrai Libii du Pcrn, Joshua – Osih, Jean Michel Nintcheu du SDF se prononcent librement sur l’alternance au sommet de la Chambre Basse du Parlement, la majeure partie des députés ne souhaite pas s’exprimer dessus. Même dans les rangs de l’opposition. « Je ne veux rien dire à ce sujet. Connaissant le système Rdpc, personne ne peut être convaincu. Mêmes les candidats là, personne ne peut savoir. Paul Biya ne reçoit personne», assurait un député ‘ y a trois jours, au sujet d’un possible changement à la tête de l’Assemblée nationale.

Une situation qui n’est pas uniquement observable à la Chambre Basse du Parlement. Même au Sénat, les langues ne se délient pas facilement sur une alternance. Sous anonymat toutefois, l’on est prêt à admettre que le témoin doit être passé. « On ne peut rien décider. On s’en tient à la décision du Chef de l’Etat. Nous ne pouvons pas donner un avis. Mais si quelqu’un ressent déjà la fatigue, s’il est mal en point et dit qu’il ne peut plus, on devrait s’en tenir à ça », déclare un Sénateur.



Discipline du parti
Cependant, les souhaits ont beau être formulés, la décision appartient au président national du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc). Sûr de sa majorité obèse au sein des deux Chambres, le parti du flambeau conserve

logiquement les rênes du Parlement. Dans un contexte où la discipline du parti fait loi. Ainsi, les parlementaires Rdpc recevront dans quelques heures la conduite à tenir. Comme il est de tradition. En effet, l’habituelle convocation des groupes parlementaires du Rdpc par le Secrétaire général du Comité central, à une réunion a été faite hier mercredi par voie de communiqué.

«Le Secrétaire général du Comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais, monsieur Jean Nkuete, communique ; Les parlementaires des Groupes Rdpc à l’Assemblée nationale et au Sénat sont conviés à des importances séances de travail qui se tiendront le jeudi 18 mars 2021 au Palais des Congrès de Yaoundé suivant le planning ci-après. 10 heures Groupe parlementaire Rdpc à l’Assemblée nationale. 11 heures Groupe parlementaire Rdpc au Sénat».

Des concertations qui devraient en principes conduire à la réélection de Cavaye Yéguié Djibril et de Marcel Niât Njifenji.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter