Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 21Article 563726

General News of Monday, 21 December 2020

Source: Actu Cameroun

Paradoxe au NOSO: Paul Biya appelle à un dialogue et augmente le budget de l’armée

Comme nous l’annoncions la semaine dernière, le président de la République du Cameroun a entamé des nouvelles négociations avec des leaders séparatistes, Yaoundé a aussi augmenté le budget de l’armée au front contre les séparatistes.

C’est un fait, Paul Biya, le président de la République du Cameroun, prépare un nouveau dialogue avec des leaders ambazoniens. Néanmoins, il ne néglige pas le financement de la guerre sur le terrain. Pour ce fait, l’armée est la grande gagnante du budget 2020 que vient de valider, l’Assemblée nationale et le Sénat. Sur le montant global de 4 865 milliards de francs CFA, soit une hausse de 400 milliards de FCFA par rapport à 2019, le ministère de la Défense s’en sort avec une enveloppe de 245 milliards de FCFA

Les ministères qui font mieux que la Défense sont le ministère des Travaux publics avec un budget de 464 milliards de francs CFA, soit une hausse de 57 milliards de FCFA. L’on note aussi le ministère des enseignements secondaires avec 386 milliards de F CFA. Pour ne pas de manière officielle affecter la totalité de la hausse budgétaire, qu’il a obtenue à l’effort de guerre contre les groupes séparatistes dans les régions anglophones, Joseph Beti Assomo, le ministre de la Défense s’est engagé devant les parlementaires à intégrer le patriotisme économique dans la commande des équipements militaires.


BIR
En outre, il faut faire bénéficier au maximum les entreprises locales des commandes de matériel militaire. Une promesse qui sonne largement creux car, le Cameroun n’a pas de tissu industriel en matière militaire et sécuritaire.



« Sans même attendre la hausse budgétaire, l’armée camerounaise a lancé une nouvelle campagne de recrutement pour renforcer les rangs des Bataillons d’intervention rapide (BIR), la garde prétorienne du régime qui bénéficie de meilleurs équipements et d’un encadrement assuré par des officiers israéliens rattachés à la présidence », souligne, Africa Intelligence dans une parution ce lundi 21 décembre 2020.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter