Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 18Article 535498

General News of Tuesday, 18 August 2020

Source: www.camerounweb.com

Panique dans le serail: Amougou Belinga va balancer des audios sur des femmes de ministres

Amougou Belinga n'en a pas fini avec les scandales des audios. Alors qu'une nouvelle conversation du Zomlo’o des Zomlo’a circule sur internet, le lanceur d'alerte Boris Bertolt révèle qu'une serie de convesations du PDG de Vision 4 devrait etre mise en ligne dans les prochains jours. Des femmes de ministres, de Dg, de magistrats sont visées par ces enregistrements du Zomlo.

Ci-dessous, l'intégralité de sa mise en garde

On sait désormais que le Zomlo’o des Zomlo’a aime enregistrer ses conversations. Dans de nouvelles audios, il parle avec une telle arrogance à des filles, des femmes. Il leur propose des choses inimaginables, et on entend beaucoup d’entre elles accepter, pleurer, supplier...

De nouveaux audios sont apparus. Un conseil toutefois à toutes les femmes qui l’ont côtoyées ces dernières années, grandes comme petites, épouses comme célibataires, dénoncez-vous auprès de vos maris, auprès de vos parents, frères et sœurs si vous avez encore un peu de conscience.

Ces femmes de ministres, de Dg, ces magistrats, ces petites filles qui ont fait de l’argent la raison de leur vie, dénoncez-vous !

Pour l’instant je me réserve le droit de publier les audios sur ma page, mais ce à quoi se sont livrées certaines femmes pour de l’argent est scandaleux. Tous les «10» (passeurs du Zomloa) et toutes les «10» (passéistes) ceux et celles qui jouaient les proxénètes pour le Zomlo’o des Zomlo’a, dénoncez-vous ! Les audios sont salaces !

Enfin, tous ces hommes qui l’ont accompagné dans les partouzes, les parties salaces, dénoncez-vous auprès de vos femmes, demandez pardon !

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter