Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 12Article 588313

xxxxxxxxxxx of Monday, 12 April 2021

Source: cameroonintelligencereport.com

Panique au RDPC et la série de décès de ses cadres : qui est le prochain?

La peur a saisi les membres du RDPC basé à Yaoundé alors que certains de leurs membres commencent à sortir de la scène.

Mendo ze, le directeur général autrefois populaire du réseau du pays, CRTV, est décédé vendredi des suites d'une longue maladie due à une longue peine de prison par un gouvernement qu'il servait de manière désintéressée.

Mais peu de temps après son départ, le vice-président du Sénat, âgé de 103 ans, Nfon Victor Mukete, s'est également incliné devant l'inévitable, créant la panique dans la capitale nationale.

Le parti au pouvoir voit sa base s'éroder par quelque chose qu'il ne peut pas contrôler. Il convient de rappeler que la plupart des membres les plus hauts placés du syndicat ont plus de 80 ans et que le décès d'environ six de ses membres la semaine dernière a fait frissonner ce groupe de personnes qui ont retenu leur pays captif pendant des décennies.

Selon les normes du syndicat du crime, toute personne de moins de 80 ans est considérée comme un jeune et le décès, la semaine dernière, de quatre de ses membres âgés de moins de 80 ans témoigne du danger auquel le parti pourrait faire face dans les jours à venir.

Les vannes semblent ouvertes et de nombreux membres du parti au pouvoir, dont beaucoup sont des colonies de maladies, tremblent dans leur pantalon.

La question sur de nombreuses lèvres est: qui est le prochain? Vous trouverez ci-dessous quelques-uns de ceux qui ont donné un coup de pied dans le seau, déclenchant une vague de peur parmi les membres du parti au pouvoir.

Edmond Félix Etoundi était le président-directeur général de Finexs SA, l'une des plus grandes entreprises de transport interurbain au Cameroun. Il laisse derrière lui un riche héritage du RDPC qui révèle une fantastique réussite du régime Biya d'un autodidacte.



Garga Alim Hayatou , secrétaire d'État auprès du ministre de la Santé publique chargé de la lutte contre les épidémies et pandémies et le lamido de Garoua a été abattu par le coronavirus.

Monkam Pascal , un industriel, un homme d'affaires. Il avait un attachement particulier au régime de Biya et aux institutions corrompues du Cameroun.

Martin Aristide Okouda , l'ancien ministre des Travaux publics, est décédé le vendredi 9 avril 2021 des suites d'une maladie à Paris, en France. 70 ans

Le chef Mukete , ancien dirigeant traditionnel des Bafaws serait décédé d'une maladie inconnue

Gervais Mendo Ze , ancien ministre du cabinet et directeur général de la radio et télévision camerounaise (CRTV) est décédé après avoir été libéré de la prison de sécurité maximale de Kondengui.

La princesse Rabiatou Mamboune Njoya , sœur du sultan de Bamoun, Ibrahim Mbombo Njoya, est décédée le 9 avril 2021,

Gargoum Adoum, vice-ministre des Affaires étrangères,

Magnat des affaires Alim Boukaro

Essomba Pierre , secrétaire général au ministère de l'Administration territoriale

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter