Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 01Article 517222

Crime & Punishment of Monday, 1 June 2020

Source: agencecamerounpresse.com/

Pédophilie et viol à Douala : un homme de 50 ans pris en flagrant délit


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Le dénommé Issofa – accusé d’avoir défloré sa fille a décidé selon les témoins de cette ignominie de s’en prendre à toutes les petites filles qui passent sous ses yeux.

Malheureusement pour ce « criminel », la population, mise au courant par les parents de sa dernière victime, a décidé de lui donner une grosse correction le week end dernier.

Il n’a eu la vie sauve que grâce à une patrouille des forces de maintien de l’ordre qui passait par là et pour l’heure, le présumé violeur médite sur son sort dans l’une des cellules du 9ème arrondissement de la cité économique en attendant d’être conduit devant le procureur de la République.

Les faits racontés par les proches de la victime dans les colonnes de nos confrères de « 237 online »

« Il y a deux semaines, j’étais assise de l’autre coté en train de prendre de l’air. C’est là où la petite fille commence à pleurer avec ses amis en disant qu’elle n’aime pas ce qu’on lui fait ici au quartier. Elle disait qu’une fois, ils sont entrés dans la chambre, le type là a enlevé son caleçon, puis il s’est déshabillé à son tour, et après il est monté sur elle… Ce monsieur a aussi déviergé sa propre fille, et maintenant il veut en faire pareil avec les enfants des autres », raconte la tante de la petite fille.

Des dires corroborés par la maman de la mineure : « Ma fille m’a dit que chaque fois quand je pars au marché, il l’appelle pour l’emmener au lit, lui enlever le caleçon et la toucher avec son sexe… Il aurait fait cela à plusieurs reprises soit en la menaçant de la tuer, soit en lui promettant de lui faire des cadeaux si elle garde le silence. Je dois dire que j’ai remarqué que l’enfant dans la maison avait changé de comportement et elle est devenue plus renfermée et elle pleure tout le temps ».

Le viol : Un phénomène de plus en plus récurrent

Les spécialistes ne parviennent pas à donner les statistiques exactes et pour Valentin Nga Ndongo, sociologue cela est dû au simple fait que pour les familles qui en sont victimes, « c’est une honte et tout est mis en œuvre pour que l’information ne soit pas divulguée. Surtout que les violeurs sont dans la plupart des cas un parent proche (père – oncle – cousin- ami proche de la famille) ou alors des voisins que l’on côtoie au quotidien. Très peu de personnes acceptent de porter plainte, il n’y a qu’à faire un tour dans les tribunaux et vous pourrez vous en rendre compte.

Code pénal : Agressions sexuelles

Article 222-23 : Tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu’il soit, commis sur la personne d’autrui par violence, contrainte, menace ou surprise est un viol. Le viol est puni de quinze ans de réclusion criminelle.

Article 222-24 : Le viol est puni de vingt ans de réclusion criminelle, lorsqu’il est commis sur un mineur de quinze ans…

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter