Vous-êtes ici: AccueilInfos2019 12 31Article 482749

General News of Tuesday, 31 December 2019

Source: www.camerounweb.com

Orange Cameroun au cœur d’un scandale magico-anal (vidéo)


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Le jeune consultant Media camerounais Sébastien Ebala tire à boulet rouge sur la société de téléphonie mobile Orange Cameroun. Dans une vidéo Facebook diffusée en direct sur la Page « Mediatik », il révèle des pratiques sataniques en cours dans la branche camerounaise du groupe français Orange.
Les premiers responsables d’Orange Cameroun en quête « d’énergie », ne recruteraient que des filles vierges.


« Les recrutement internes à Orange se passent comment ? Depuis un certain temps de manière tacite, ils ont changé les méthodes de recrutement. Ils ne veulent plus de filles qui ont des enfants. Ils veulent aujourd’hui des filles vierges, qui n'ont pas encore connu une relation avec un homme... Une fois qu'on vous retient, on vous assigne un objectif principal ; vous devez dormir là-bas avec les grands directeurs. C'est ça Orange. Pour vous amputer d'un certain nombre d'énergie. Voilà le satanisme que Orange a organisé au Cameroun », a laissé entendre Sébastien Ebala avant de préciser qu’il est interdit aux hommes qui veulent travailler dans l’entreprise de faire des enfants.

Orange Cameroun, une entreprise controversée
Orange Cameroun, déjà située par plusieurs médias comme bras de censure du régime Biya était accusé d’avoir limité l’accès au site d’informations www.camerounweb.com à ses abonnés. Orange Cameroun était également accusé de garder en toute illégalité, l’argent de ses abonnés décédé. Le journal Rue237.com avait consacré un article à cette situation en prenant pour illustration le cas des victimes d’Eséka.

« Pour ne prendre qu’eux, deux récents évènements ont fait monter à la surface le pot-aux-roses. En effet, les familles des nombreuses victimes d’Eséka ou encore celles des naufragés du Mundemba se posent résolument comme des victimes d’Orange Money et MTN Mobile Money, et même que le plus grand nombre d’entre elles ignorent jusqu’à ce jour qu’elles sont ayants-droits d’un dépôt d’argent tenu au secret d’un mot de passe chez les deux entreprises-phares de la monnaie électronique au Cameroun. Ne parlons pas des décédés enregistrés chaque jour où figurent sans les titulaires des comptes Orange Money ou MoMo bien garnis », avait écrit le journal.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter