Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 14Article 589261

Politique of Wednesday, 14 April 2021

Source: 237actu.com

Opération Épervier: sale temps pour l’ingénieur de l’Etat, Nganou Djoumessi [RECIT]

Le ministre des Travaux publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi, est au cœur de toutes les attentions.

Généralement cité dans de nombreuses frasques, Ngannou Djoumessi, selon le lanceur d’alertes Boris Bertolt, a été auditionné à deux reprises par le patron de la police camerounaise, Martin Mbarga Nguelle. Mais aussi, celui qui, depuis 2015, est au poste de Mintp, était également face aux enquêteurs du secrétariat d’Etat à la Défense.


L’un des principaux bénéficiaires de la longetivite du gouvernement de Dion Ngute est certainement l’actuel ministre des travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi allias Al Capone. Lui qui sait qu’il est clairement dans le collimateur de la justice camerounaise pour détournement de deniers publics depuis l’époque où il était au ministère de l’économie, de la planification et de l’aménagement du territoire ( MINEPAT). A la suite des enquêtes du SED, les multiples auditions au Tribunal Criminel Spécial dans une affaire de 3 milliards fcfa dans laquelle son fils était impliqué, Emmanuel Nganou Djoumessi fait également l’objet d’investigations de la Délégation Générale à la Sûreté Nationale ( DGSN).

C’est à dire la police. Ainsi, sur instruction de Paul Biya, la police enquête sur Nganou Djoumessi depuis près de 8 mois. Parmi les multiples dossiers, les marchés de la CAN 2019 et l’autoroute Douala - Yaoundé. À cet effet, Nganou Djoumessi a déjà été auditionné par les enquêteurs de la police à deux reprises. A des moments ne se rappelant plus de certaines choses. Réclamant parfois de l’eau ou demandant régulièrement des petites pauses tout en tremblant sur sa chaise en plastique. Boris Bertolt

Sous l’ancien préfet de la Menoua, le Cameroun est réputé dans la réalisation d’infrastructures routières onéreuses – non achevées -. Se sentant depuis quelques temps dans le viseur des enquêteurs de l’Opération Epervier, le Mintp a créé un réseau autour du chef de l’Etat, aux fins de se soustraire des mailles de la guillotine judiciaire, écrivait le journal L’Indépendant, dans son édition 10 Décembre 2020.

Toujours selon le célèbre lanceur d’alertes camerounais installé en hexagone, Nganou Djoumessi disposerait d’un vaste réseau lui permettant de se maintenir à son poste sans être inquiété, en marge de sa gestion des plus scandaleuses au Mintp.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter