Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 06Article 554314

General News of Friday, 6 November 2020

Source: lechemin-raccu.com/

'On ne peut pas humilier ainsi le Cameroun, c’est inadmissible! - Mgr Mbarga .

Réunis au siège la Conférence Épiscopale Nationale du Cameroun dans le cadre de leur 45eme assemblée plénière, les Évêques du Cameroun ont accueilli avec effroi l’annonce le jeudi 05 novembre 2020 de l’enlèvement du Cardinal Christian Tumi , Archevêque Émérite de Douala, libéré quelques heures après.

« L’horreur »! C’est ainsi que Mgr Jean Mbarga qualifie cet événement. Interrogé ce matin, l’archevêque de Yaoundé affirme que « nous sommes en situation de désarroi complet ». Pour lui, quelque soit le message dont on est porteur, rien ne peux justifier qu’on en arrive à prendre en otage un Cardinal de 90ans. Le prélat affirme que s’en prendre à un homme de Dieu aussi iconoclaste, au même moment qu’un chef Supérieur traditionnel est tout simplement inacceptable. Mgr Jean Mbarga martèle : « on ne peut pas humilié ainsi le Cameroun, c’est inadmissible! ».


Réaction de Mgr Jean Mbarga, archevêque métropolitain de Yaoundé suite à l’enlèvement du Cardinal Christian Tumi par des combatants sécessionnistes dans le sud-ouest du Cameroun le jeudi 05 novembre 2020.
Précisons que contrairement aux informations qui ont circulé hier soir en abondance sur les réseaux sociaux faisant état de leur libération, le Cardinal Tumi, le Fon de Nso Semh Mbinglo et une dizaine d’autres personnes sont toujours retenus en otages. Nous apprenons par ailleurs qu’une fois informés de l’enlèvement, les Évêques ont dépêchés tard dans la nuit, une délégation pour Bamenda constituée de Mgr Samuel Kleda Archevêque de Douala accompagné des Évêques de Kumbo, Bamenda et Buea.

Ce matin, sous la houlette de Mgr Abraham Kome, Président de la Conférence Épiscopale Nationale du Cameroun , une messe a été célébrée pour la libération du Cardinal et des autres otages. La Journée de clôture de la 45ieme assemblée plénière des Évêques du Cameroun se poursuit ici au siège de la CENC dans une ambiance d’inquiétude, sur les visages des évêques et autres prélats présents on peux lire la stupeur, la frayeur et la consternation, une atmosphère qui contraste largement avec le climat clément de cette matinée.

Acoustik · AUD - 20201106 - WA0017

Lionel Kana, depuis le Siège de la Conférence Épiscopale Nationale du Cameroun à Mvolyé.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter