Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 09 10Article 617941

Actualités of Friday, 10 September 2021

Source: www.camerounweb.com

Officiel : Atanga Nji accuse les civils de provoquer les hommes en uniforme

Le ministre Atanga Nji protège les policiers Le ministre Atanga Nji protège les policiers

• Le ministre Atanga Nji protège les policiers

• Il annonce des sanctions contre les civils qui se battent avec les policiers

• Il accuse les civils de provoquer les hommes en uniforme


Le ministre de l’administration territoriale Paul Atanga Nji dénonce les violences faites sur les fonctionnaires de police ces derniers temps au Cameroun. Il estime que ces actes ont atteint un niveau intolérable et rappelle aux populations les démarches à suivre en cas de litige avec un fonctionnaire de police. Atanga Nji invite les Camerounais à s’abstenir de se faire justice car dit-il, le Cameroun n’est pas une jungle.

« En cas de mésentente entre un usager et un fonctionnaire de police, l’usager, devrait s’adresser à la hiérarchie de la Police, pour se plaindre. Et lorsque les récriminations contre un fonctionnaire de Police sont avérées, seule la hiérarchie de la Police est habilitée à prendre des sanctions contre l’agent incriminé selon le statut du corps et les textes en vigueur. Il est donc clair qu’un citoyen ou un usager, quel que soit son rang social, n’a pas le droit d’exercer des violences contre un agent de Police dans l’exercice de ses fonctions. La loi de la jungle n’a pas de place au Cameroun » explique-t-il.
Pour le ministre de Paul Biya, ce sont les populations qui provoquent la bagarre avec les forces de l’ordre en refusant d’obtempérer aux objections de ces derniers.

« Provoquer une bagarre avec un agent de Police en refusant d’obtempérer à une injonction est inacceptable. Le Délégué Général à la Sûreté Nationale, ici présent, a toujours prêté une oreille attentive aux récriminations des citoyens contre les dérives réelles ou supposées de certains fonctionnaires de Police », précise le ministre qui annonce des poursuites judiciaires contre les civils qui tenteront encore d’affronter les hommes en uniforme.

« Dès ce jour, des instructions fermes ont été données aux Gouverneurs de Région pour gérer les cas des personnes qui s’en prennent aux agents de Police dans l’exercice de leurs fonctions. Les comportements irresponsables et désobligeants à l’endroit des agents de sécurité seront dorénavant punis conformément aux textes en vigueur », informe Atanga Nji.

Rejoignez notre newsletter!