Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 13Article 555682

General News of Friday, 13 November 2020

Source: Cameroon Info

Obsèques de sa sœur aînée: un proche du régime lâche violemment Paul Biya

L’éminent économiste s’offusque de voir apparaitre le président de la République à la cérémonie funéraire de veuve Bidjang, née Régine Ngonda, ayant ignoré les hommages aux femmes tuées par Boko Haram à l’Extrême-Nord, ainsi que les écoliers tués à Kumba au Sud-Ouest.

Le président de la République, Paul Biya, a été aperçu le jeudi 12 novembre 2020 à l’hôpital général de Yaoundé à la cérémonie de mise en bière de sa sœur aînée, veuve Bidjang, née Régine Ngonda. Une sortie très peu ordinaire pour passer inaperçue. Ceci n’a pas échappé à l’économiste Célestin Monga, un exégète du régime de Yaoundé.

L’ancien vice-président de la Banque Africaine de Développement (BAD) s’est offusqué de voir le chef de l’Etat, père de la nation, apparaitre à une cérémonie funéraire d’un membre de sa famille, alors qu’il a brillé par son absence aux différents hommages rendus aux victimes des conflits contre la secte terroriste Boko Haram à l’Extrême-Nord, ainsi que celles de la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

«Des enfants sont exécutés dans une école misérable. Des femmes sont assassinées par Boko Haram. Le “Président” sourd et muet est aux abonnés absents. Mais il apparaît aux obsèques d’une brave dame de 102 ans dont la longue vie devrait plutôt être célébrée», a tweeté l’enseignant en fonction à l’Université de Harvard aux Etats-Unis.

Célestin Monga y voit du deux poids deux mesures, et en attendait sans doute un peu plus de Paul Biya, au-delà des messages de compassion qu’adresse souvent le chef de l’Etat aux familles des victimes des conflits susmentionnés.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter