Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 08 27Article 615856

Actualités of Friday, 27 August 2021

Source: www.camerounweb.com

Obsèques de Penda Ekoka: Abdelaziz Moundé déshabille publiquement Espoir Matomba

Abdelaziz Moundé Njimbam et Serge Espoir Matomba Abdelaziz Moundé Njimbam et Serge Espoir Matomba

• Abdelaziz Moundé ne comprend pas la tribune de Espoir Matomba à propos des obsèques de Penda Ekoka

• Pour le consultant, Matomba verse des larmes de crocodile

• Il va jusqu'à le traiter de "receleur médiatique de cadavre"


Dans des publications ce vendredi 27 août sur sa page Facebook, le journaliste et consultant Abdelaziz Moundé Njimbam réagi par rapport à une tribune publiée il y a quelques jours par le premier secrétaire du PURS, Serges Espoir Matomba.

"Cher Matomba, il ne faut pas attendre sa mort pour être Penda Ekoka. Où étais-tu quand il était en prison? Dans un bus brûlé peut-être. Je te savais “politicien” pas “receleur” médiatique de cadavre ! Stop à l’hypocrisie !", écrit Abdel Aziz Moundé dans une publication ce vendredi.

"Je savais, cher Matomba, que l’on louait les bus, comme tu l’as fait à la présidentielle. Mais, je ne savais pas que le deuil de M. Ekoka allait susciter un tel charter : des pleureurs loués, obligés d’utiliser des oignons pour avoir des larmes ", ajoutera t-il plus tard.

En effet, au moment où la polémique sur la responsabilité des partisans du MRC dans la mort de Penda Ekoka anime les débats, Serges Matomba fait une sortie dans laquelle il soutient la thèse de l'acharnement psychologique des militants du MRC dans la dégradation de la santé de l'ex conseiller de Paul Biya avant sa mort.

Dans une tribune publiée ce 25 août, deux semaines après la mort de Penda Ekoka, l'ex candidat à la présidentielle de 2018, estime qu'il a échappé à la mort lui aussi à la à la veille de l'élection de 2018. Il a été accusé d'avoir perçu 500 millions de FCFA par dit-il, "des militants et sympathisants d'un parti politique" sans toutefois préciser le nom de ce parti politique.

Cette histoire a visiblement traumatisé Serges Matomba qui a conclu eu égard à ce que Penda Ekoka a vécu, "qu'il aurait pu être CPE". Il a appelé aux valeurs d'union, d'amour et de paix entre les Camerounais afin de stopper cette haine sans fondement qui détruit des vies en silence. 3Alors,au nom de CPE, au nom de tous ceux qui ont vécu la même ignominie avant lui, je n'arrêterai point de bomber le torse pour répandre les valeurs de solidarité, d'amour, de respect, de fraternité. Car comme dit cet artiste, " dans mes yeux tout rayonne. Ce que j'ai , je le donne", a-t-il affirmé.

Rejoignez notre newsletter!