Vous-êtes ici: AccueilInfos2019 11 10Article 475599

General News of Sunday, 10 November 2019

Source: Cameroon Info

Obsèques de Bafoussam: en colère, les familles éprouvées confrontent Dion Ngute

Déjà engagées dans la préparation des obsèques de leurs proches décédés, les familles éprouvées déclarent qu’elles n’ont rien reçu des 100 millions de FCFA promis par le Chef de l’Etat.

Après avoir adressé ses sincères condoléances aux familles qui ont perdu des membres dans le glissement de terrain à Gouache, un quartier de la ville de Bafoussam, dans la nuit du 28 octobre 2019, le président de la République, Paul Biya, a signé le vendredi 08 novembre, un décret instituant une journée de deuil national, ce samedi 9 novembre, en la mémoire des 43 victimes.

Le Chef de l’Etat est représenté personnellement ce samedi à la place des fêtes de Bafoussam par le premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute, pour la cérémonie d’hommage aux décédés.

Mais, en marge de cette cérémonie, certaines familles des victimes expriment leur colère. Elles déclarent qu’elles n’ont encore reçu aucun kopeck des 100 millions de FCFA annoncés depuis bientôt deux semaines par Paul Atanga Nji, le ministre de l’administration territoriale comme don du président de la République pour l’organisation des obsèques des victimes. Les familles sinistrées sont remontées également contre l’attitude des autorités relative à la gestion de l’aide du président de la République.

« Déjà que depuis le sinistre, aucune autorité n’est jamais passée dans les familles demander comment est-ce que les choses se passent. Chaque jour, on nous demande de venir à la sous-préfecture, sans suite. Nous avons tenu au milieu de la semaine, une réunion avec les autorités. On nous a dit d’aller à la morgue pour identifier les corps. Jusqu’à présent, rien n’avance. Dans ce drame, j’ai perdu 17 membres de ma famille » déclare un rescapé.

Après avoir annoncé le don du chef de l’Etat, une somme de 200 millions de FCFA dont 100 millions pour l’organisation des obsèques des personnes décédées, le ministre de l’administration territoriale avait tenu en fin de semaine dernière à Bafoussam, une réunion avec les juristes et les familles éprouvées afin d’établir la liste des ayants-droit.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter