Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 27Article 564320

General News of Sunday, 27 December 2020

Source: www.camerounweb.com

OFFICIEL :Camair-Co a effectivement licencié 130 employés

La rumeur est désormais officielle. Camair-Co a rompu la collaboration avec plus d’une centaine de ses collaborateurs. La note officielle de la compagnie de transport aérien vient de parvenir à la rédaction de CamerounWeb.


« En application des dispositions de l'article 40 alinéa 6 de la loi N°92/007/ du 14 août 1992 portant code du travail,
J’ai l'honneur de vous faire tenir ci-joint, la liste des travailleurs que je me propose de licencier à la de la période de six mois qu'a duré le chômage technique. Il convient de préciser que les critères de choix retenus pour ledit licenciement sont par ordre de priorité, les aptitudes professionnelles, l'ancienneté dans l'entreprise et les charges familiales des travailleurs, conformément à l'article 40 alinéa 6 de la loi susvisée. Je vous prie d'agréer, mesdames et messieurs l'expression de ma parfaite considération », pouvait-on lire.

Plus d’un mois après la reprise des activités, les signaux sont au vert à Camair-Co. Dans un entretien accordé aux confrères de Mutations, le directeur général de la compagnie nationale Louis-Georges Njipendi Kouotou annonçait pourtant de bonnes nouvelles.


« Nous avons transporté plus de 8000 passagers. Il aut également signaler qu'il y a plus de 6000 sièges réservés et payés jusqu'au 31 décembre 2020. Tout comme nous sommes à plus de 12 tonnes de fret vendus. Le taux de régularité se situe à plus de 90%. Bien entendu, nous n'avons enregistré aucun incident majeur. Le feedback de la clientèle fait état de l'amélioration de la qualité de service au sol et à bord des vols, notamment l'offre culinaire », a-t-il déclaré.

Concernant le sort des employés de Camair-Co mis en chômage technique, le DG reste moins enthousiaste. Il annonce cependant que le retour sera progressif et en fonction des besoins.

« Les Signaux sont ceux d'un retour effectif de Camair-co dans le ciel, mais ne sont pas encore de nature à favoriser le rappel total du personnel mis en chômage technique. Le processus y relatif se veut progressif en fonction des besoins actuels pour l'exploitation. La maîtrise de la masse salariale demeure un challenge.

Un seul aéronef de type Boeing 737 permet jusqu'ici à la Camair-CO d'assurer sa présence dan les airs. Y'a-t-il un signe qui permet d'entrevoir le renforcement de sa flotte ? S'agissant du renforcement de la flotte, à compter du 06 décembre 2020, Camair-Co enregistrera l'entrée en service d'un deuxième aéronef, à savoir le MA60, un jet de 48 places. Il est également prévu l'envoi en révision de ses deux aéronefs B737-700NG en priorité à l'entrée dans la flotte des nouvelles acquisitions à l'occurrence des aéronefs de type Q400 à la même période », explique-t-il.