Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 17Article 580420

General News of Wednesday, 17 March 2021

Source: www.camerounweb.com

Nyong Ekele : le conseil municipal retire sa confiance au maire Moise Tjock

Cabral Libii est sur le point de perdre un maire. Sylvain Moise Tjock se trouve actuellement dans une situation peu enviable. Selon Afrik-inform, le conseil municipal du Nyong Ekele a retiré sa confiance à l’élu local. La majorité des frondeurs qui militent pour la destitution du maire sont de issus de son parti politique le PCRN.
« Le conseil municipal du Nyong Ekele retire sa confiance au maire PCRN d'Eseka », a indiqué le journal en ligne sur son compte Twitter.

Le maire Sylvain M. Tjock interpellé


Engagé dans une bras de fer avec ses conseillers qui veulent le destituer, le maire d'Eseka convoqué par le préfet du Nyong et Kellé ce mercredi a décidé de briser le silence et se demande dans une publication, ce qu'il a bien pu faire pour mériter cet acharnement de la part de ses collaborateurs.

'Bonjour à Tous! Alors que reproche les conseillers au Maire?
Qu'ont déjà fait ces conseillers pour les populations qui les ont élus depuis qu'ils sont conseillers? Le Parti et le Maire n'ont-ils jamais essayé de les écourter et satisfaire, autant que possible, leurs ambitions?
Ce Maire parti, celui qui viendra aura est-il la paix des braves?
Eseka en sera est-il grandi? Nul n'est parfait mais nous faisons des efforts au quotidien, pour qui veut vraiment, pour s'améliorer. J'ai tendu la main et reçu le mépris et l'aigreur des aînés qui veulent aujourd'hui ma destitution. En fait, ce n'est pas le maire qui combattu ici.
Mais nous sommes dans un pays où il y'a les lois. Il faut les savoir, pouvoir bien les interpréter et savoir comment les appliquer.
Réponse à M. le Préfet aujourd'hui. L'homme mangera à la sueur de son front. Place au travail...Qui vivra sera Cabraliste dans la 3e République du Cameroun', a-t-il écrit sur sa page Facebook.


Rappelons que les 13 conseillers municipaux de la commune d’Eseka qui ne veulent plus du maire Sylvain TJOCK du Parti camerounais pour la Réconciliation Nationale (PCRN) Sylvain Tjock sont allés jusqu’à saisir par voie de correspondance le préfet du Nyong et Kellé, Peter TIEH NDE. Ils ont convié l’autorité administrative à une réunion hier mardi 16 mars 2021.

L’objet de ladite réunion était «retrait de confiance au chef de l’exécutif communal d’Eséka» Sylvain Tjock. De son côté, le préfet saisi a interpellé le maire. Il a souhaité être renseigné sur l’effectivité de la convocation de la réunion qui devait se tenir dans sa commune, dans le cadre d’une assemblée extraordinaire, et en lui exigeant une réponse dans 24 heures. Jusqu’ici, les raisons pouvant justifier le désir des conseillers municipaux de destituer le maire Sylvain Tjock n’ont pas encore élucidées.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter