Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 04 27Article 593347

Actualités of Tuesday, 27 April 2021

Source: cameroon-info.net

Nyamssong :un adolescent assassine une femme de 28 ans

L’assassin a été appréhendé par les éléments de la brigade de Gendarmerie de Bafia. L’assassin a été appréhendé par les éléments de la brigade de Gendarmerie de Bafia.

L’assassin a été appréhendé par les éléments de la brigade de Gendarmerie de Bafia.
La semaine dernière, plus précisément le 22 avril 2021, le quotidien habituellement paisible des populations du village Nyamssong, par Bafia, dans la région du Centre, a été perturbé par la découverte d’un corps inerte et mutilé dans une cacaoyère. Il s’agissait du cadavre d’une jeune femme de 28 ans, originaire du même village. D’après la description faite par la Gendarmerie Nationale sur son compte Facebook certifié, les yeux de la victime avaient été crevés par le meurtrier.

L’identité de celui-ci ainsi que ses motivations sont d’ailleurs longtemps demeurées un mystère, jusqu’à ce que le chef de cette petite agglomération, aiguillé par l’un de ses sujets qui soupçonnait son propre fils d’être l’auteur de ce crime crapuleux, ne se rende volontairement à la Brigade de Gendarmerie de Bafia, pour dénoncer le jeune homme. Interpellé, le suspect va passer aux aveux sans crier gare, livrant un récit morbide parsemé d’actes de nécrophilie et de violence gratuite.

«Suite à l'assassinat, le jeudi 22 avril 2021, d'une jeune fille de 28 ans, dont le corps a été retrouvé dans une cacaoyère dans le village Nyamssong 3, le chef dudit village s'est présenté à la Brigade de Gendarmerie de Bafia pour dénoncer un jeune homme qu'il pensait être l'auteur de cet assassinat. La dénonciation a, en réalité, été faite par le père du suspect, qui, ayant découvert dans la concession familiale, les vêtements de son fils tâchés de sang, a alerté le chef du village qui, auparavant, avait déjà été prévenu des faits par les gendarmes. Le suspect, âgé de 19 ans, est passé aux aveux. Il a déclaré être gardien de ladite plantation et y avoir surpris la défunte entrain de ramasser du bois. S'en est alors suivi une altercation au cours de laquelle il a frappé la victime d'un coup de machette au niveau du cou. Il a reconnu par la suite avoir abusé de la dépouille de cette dernière avant de lui crever les deux yeux», indique la Gendarmerie.

Le présumé assassin et nécrophile est désormais entre les mains des forces de maintien de l’ordre, en attendant l’aboutissement de l’enquête ouverte dans la brigade de Gendarmerie de céans.

Rejoignez notre newsletter!