Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 06 07Article 600643

Actualités Régionales of Monday, 7 June 2021

Source: www.camerounweb.com

Nuit des longs couteaux à Bangangté: des proches d'Eric Niat sèment la terreur

C’est un climat de terreur qui règne dans cette localité depuis l’élection d’Eric Niat C’est un climat de terreur qui règne dans cette localité depuis l’élection d’Eric Niat

C’est un climat de terreur qui règne dans cette localité depuis l’élection d’Eric Niat à la tête de la commune de Bangangte.

En effet, selon des témoignages recueillis et relayés par le lanceur d’alertes Boris Bertolt, « une bande de jeunes qui serait financée par Jules Famawa, terrorise toutes personnes jugées ou supposées proches de madame Courtes ministre de l’urbanisme et de l’habitat qui s’était opposé à Eric Niat et du roi des Bangangte ». L’activiste précise que « ce gang a à cette tête, Tchatou Theophile, alias SAKIS ». Ce dernier est accusé de lancer à leurs adversaires d’hier des menaces comme: "On va brûler votre maison. Quitter la ville ".

L’on apprend par le même canal qu’une centaine de personnes ont signalé les appels par numéro masqué des menaces de mort. « Deux domiciles ont connu des tentatives d'incendie. Les employés de la municipalité sont menacés de licenciements » ajoute Boris Bertolt

Aussi faut-il préciser que tout cela se fats dans l'indifférence des autorités administratives et sécuritaires qui, bien que saisis de la situation, ne lèvent pas le petit doigt pour mettre fin à ce qui s’apparente à un règlement de compte.

Préfet militant - Pressions multiformes: forfaiture à l’élection du maire de Bangangté

Dans sa parution du 21 mai 2021, le journal "La Nouvelle Expression" est longuement revenu sur les circonstances qui ont conduit à l'élection du fils du président du Sénat.

"Non seulement la loi a été bafouée par le préfet du Nde, mais aussi la démocratie a été piétinée par l’absence de neutralité dudit préfet aux ordres de la hiérarchie du parti au pouvoir. De fait, des pressions multiformes ont été exercées sur les conseillers municipaux récalcitrants pour imposer Eric Niat comme le candidat investi par le Rdpc pour le poste de maire de la commune d’arrondissement de Bangangté. Eric Nait est bel et bien le fis de son illustre père Marcel Niat Njifenji, actuel Président du Senat et deuxième personnalité de la République du Cameroun. Quoiqu’il arrive aux conseillers municipaux du Rdpc qui n’ont pas respecté la discipline du parti, ils termineront leur mandat. Car tout mandat impératif est nul" avait déclaré le journal.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter