Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 17Article 535342

General News of Monday, 17 August 2020

Source: Actu Cameroun

Nouvelles informations sur l'engin explosif au MINFOPRA

Après des vérifications, aucun engin explosif n’a été trouvé dans ce département ministériel.
Selon CRTV web, une bombe artisanale vient d’être retrouvée et neutralisée par les forces de l’ordre à Yaoundé. Précisément dans le bâtiment abritant le ministère de la Fonction Publique (Minfopra). L’engin explosif aurait été introduit dans un colis administratif. Le bâtiment est bouclé en ce moment, apprend-on.

Le bâtiment complètement évacué
Après des vérifications, aucun engin explosif n’a été trouvé dans ce département ministériel. « Le bâtiment a complètement été évacué. La radiographie du colis montre qu’il s’agit d’un bippeur d’insuline », expliquent nos confrères de la CRTV web.

Si les usagers présents au ministère en ce moment ont pris peur, c’est parce qu’une bombe toujours de fabrication, a explosé le vendredi le 14 août 2020. L’attaque avait fait quelques blessés légers et des dégâts matériels.



Yaoundé dans la psychose
L’explosion avait déclenchée dans un bar situé non loin du marché Mokolo. C’est l’un des marchés les plus populaires de la capitale du Cameroun. « C’est un homme qui a déposé son sac à l’entrée du bar. Il est sorti en laissant son sac », rapportait une vendeuse ambulante, témoin oculaire de l’explosion.


Alertée, la police scientifique et judiciaire avait immédiatement bouclé le secteur concerné. La police qui avait quadrillé l’espace, n’exclut pas la piste terroriste apprend-on.

En l’espace de deux mois, Entre juin et juillet 2020 trois bombes artisanales ont explosé à Yaoundé dans les quartiers Emana, Melen et Damase. Au moins quatre personnes avaient été blessées» dans l’explosion d’une «bombe artisanale.

L’explosif, fait à partir d’une batterie de moto, d’une cocotte-minute et de clous avait été placé au pied d’un poteau en fer doté d’une caméra de vidéosurveillance. «J’étais en train de prendre en charge un patient en début de soirée lorsque j’ai entendu un bruit fort, « boum », racontait Simeon Awoiakia. C’est le promoteur d’un centre de santé situé à proximité du lieu de l’explosion.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter