Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 05Article 586252

General News of Monday, 5 April 2021

Source: www.camerounweb.com

Nouveau scandale au stade d’Olembe

l'éternel chantier l'éternel chantier

Suite à convention de prêt de 55 milliards FCFA signé par le président de la République pour l'achèvement des travaux de ce complexe, les sous-traitants pensaient percevoir leurs factures en attente depuis janvier 2020.

Tout commence en décembre 2019 lorsque le groupe PICCINI se voit retirer les travaux de construction du Complexe sportif Olembe au profit de la société Magil. Dès lors la société Magil va se lancer dans l'achèvement des travaux avec l'apport des sous-traitants tel que les sociétés françaises CEGELEC et OMNIUM sans un contrat encore clairement défini en ce moment. Mais voilà le temps passe, pas un sous.
Dès la mi mars 2020, une dizaine d'autres sous-traitants camerounais (3N, PERFECT Company, GESE, FA, PIC...) vont se voir attribuer des lots pour l'achèvement des travaux avec comme deal que chacun d'eux devais préfinancer et se voir payer au mois de juin 2020.

Faut dire qu'ils ne savaient pas dans quelle histoire ils se sont mis. Voilà juin arrivé mais Magil n'a pas honoré à ses engagements jusqu'ici rien et la société canadienne va une nouvelle fois renvoyer le début des paiements pour novembre 2020. Factures après factures toujours rien c'est donc ainsi que l'engouement va diminuer chez les sous-traitants et voilà certains sentant l'affaire louche (CEGELEC et OMNIUM) vont quitter le bateau. Novembre arrivé toujours rien et Magil va une nouvelle fois de plus repousser les paiements pour mars 2021. Il est à noter que Magil s'était vu attribuer ce marché car ils devaient financer la totalité des travaux or jusqu'ici aucun financement du Canadien n'arrive, voilà les travaux qui vont cesser depuis décembre 2020, le matériel laisser par PICCINI est fini et aucun achat de matériel en vue par Magil car pas 5 francs au chantier et voilà une partie du personnel cadre va quitter le chantier. Le comble de tout à la surprise générale le Directeur du Projet est remercié (officiel en congés depuis décembre on les délais courts). Yoan ROPITAL (directeur de SCVI) assume l'intérim.

Aujourd'hui les sous-traitants sont abandonnés à eux même, une réunion tenue le 26 mars dernier avec Magil, les responsables du MINSEP à la tête Dr NTOLO, ce dernier va confirmer un déblocage par l'Etat de la somme de 6 milliards au bénéfice de Magil. Seul bémol, le prestataire veut se faire payer au Canada sauf que cet argent servira à payer ses dettes extérieures et donc aucun sous-traitant camerounais ne sera payé. L’État connaissant cela ne fait rien ce qui laisse à croire à une complicité entre le MINSEP et MAGIL pour davantage ruiner le Cameroun.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter