Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 10Article 578809

General News of Wednesday, 10 March 2021

Source: Actu Cameroun

Nous devons combattre le dénigrement des pays africains - Jean De Dieu Momo

Ministre délégué auprès du ministre camerounais de la Justice, il affirme dans une publication ce mercredi 10 mars 2021, qu’il est primordial pour l’africain de défendre l’image de marque de son continent.

En Afrique, l’actualité ces derniers jours c’est la mort de 39 migrants ce mardi au large de Sfax. En effet, la garde maritime tunisienne a secouru 139 migrants mardi et repêché des corps dont ceux de quatre enfants après le naufrage de deux embarcations au large de Sfax dans l’est de la Tunisie. Ceux-ci étaient partis dans la nuit à bord de deux embarcations de fortune.

Ces candidats à l’exil, pour la plupart d’Afrique subsaharienne qui tentaient de rallier illégalement l’Europe, ont été repérés par des unités des garde-côtes. Dans un post ce mercredi 10 mars 2021 sur sa page Facebook, Jean De Dieu Momo, le ministre délégué auprès du ministre de la Justice décrie un tel phénomène. Il dit ne pas comprendre ce qui justifie une telle attitude.

La gouverne

« Lorsque la gouverne du bateau va entrer dans l’eau quand le bateau va prendre la mer, ils vont se noyer. Il y a même une fille parmi les quatre pour l’enfer. Ont-ils songé que même si la gouverne ne s’enfonce pas dans l’eau il leur faudra dormir à un moment donné? Qu’est ce qui peut justifier un si grand désespoir que l’espoir de trouver un eldorado qu’on leur a vendu ? », questionne celui-ci dans une publication ce jour.

Pour le ministre de la force de l’expérience, c’est la responsabilité de ceux qui dénigrent leur pays et font croire à la jeunesse des pays en construction qu’aucun espoir n’est permis et que la solution serait d’aller « se chercher » dans les pays que les autres ont déjà construit.


Les candidats

« Ces criminels vendeurs de rêves et d’illusions font croire que les pays africains sont mal gouvernés, corrompus et que les dirigeants détournent les deniers publics. Même si cela était avéré est-ce que les candidats à la mort ont exploré les énormes potentialités que recèle leur pays? Nous devons combattre vigoureusement et pénaliser les discours de dénigrement des pays africains par les afropessimistes professionnels et paranoïaques », conclut Jean De Dieu Momo.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter