Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 04Article 539392

General News of Friday, 4 September 2020

Source: Actu Cameroun

Nourane Foster :'la responsabilité de la fuite des épreuves ne saurait être imputée aux élèves'

Le député du Parti camerounais pour la réconciliation nationale Nourane Foster demande la libération sans délai de l’élève de 18 ans incarcéré à Kondengui, dans le cadre de l’affaire des fuites des épreuves du Baccalauréat session 2020.

Depuis hier 3 septembre 2020, la nouvelle de l’arrestation de Kevin Gervais Gassam Noche puis sa détention à la prison de Kondengui secoue la toile. Parmi les multiples réactions, il y a celle de la camarade de parti de Cabral Libii, l’honorable Nourane Foster. Sur sa page Facebook, le député de la nation a envoyé un message aux autorités, dans lequel, elle demande que Kevin juste âgé de 18 ans, soit remis sans délai en liberté. Pour le député du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (Pcrn), on ne peut pas incomber la responsabilité d’une affaire de fuite d’épreuves à un examen officiel à des élèves.

«La Responsabilité de la fuite des épreuves ne saurait être imputée aux élèves ! Libérez ces élèves sans délai et assumez vos erreurs», a écrit le député du Pcrn Nourane Foster.

Me Emmanuel Simh avocat au Barreau du Cameroun a réagi à l’arrestation de Kevin et des autres personnes qui ont été toutes écrouées à kondengui. «J’ai assisté, impuissant à la mise en détention provisoire par le juge d’instruction. J’ai vu ces jeunes gens éclater en sanglots, sans trouver les mots de consolation. Les auteurs de la fuite des épreuves sont en villégiature, ceux qui ont découvert les épreuves sur le net croupissent depuis ce soir en prison. Dès demain (3 septembre 2020, NDLR), mes confrères et moi organiserons le plan de bataille. Au nom de la justice, au nom de l’équité», a déclaré l’avocat au Barreau du Cameroun.

Rappel

Rappelons que d’après l’activiste Boris Bertold, Kevin a été arrêté à Bagangté dans la région de l’Ouest en l’absence de sa mère qui se trouvait à Douala.
«A la veille de l’examen sur les réseaux sociaux, il reçoit une épreuve du baccalauréat qui a fuité et le partage avec des camarades avec lesquels il prépare l’examen. Il est décrit par l’un de ses enseignants comme un enfant brillant et studieux. Kevin a été arrêté à Bangangté en l’absence sa maman qui était sur Douala. C’est après avoir cherché l’enfant toute la journée dans la ville que le lendemain matin vers 10h elle reçoit un appel lui signifiant qu’il a été arrêté et conduit à Bafoussam», raconte l’activiste Boris Bertold.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter