Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 09Article 540394

General News of Wednesday, 9 September 2020

Source: menouactuweb.com/camernouweb

Noso : un militaire vendeur de munitions aux gangs armés arrêté

Le dénommé Richard Moka, GPX de 1er grade en service au GMI de Buéa, a été appréhendé en flagrant délit entrain de vendre plus de 38 munitions de guerre.


Au moment de son appréhension par les éléments du bataillon Spécial Amphibie (BSA) au lieudit Longstreet à Tiko, il livrait au nommé Njoh Tengoh Ebenezer ce mardi, 07 Septembre 2020. Le soldat est tombé dans une souricière tendue par les forces de défense alors qu'il venait récupérer l'argent de la vente.
Remis à la sécurité militaire il médite son sort dans une cellule en compagnie de son ami d'affaires.

L'armée annonce une opération de nettoyage

Quelques jours après l’assassinat d’un inspecteur de police et d’un chef de gang à Bamenda, l’armée annonce une opération de nettoyage des délinquants dans la ville.
« Les populations de la ville de Bamenda et ses environs sont informées que sur instructions du haut commandement, les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ont engagé une opération spéciale de sécurisation de la ville de Bamenda baptisée "Bamenda Clean" à partir du 08 septembre 2020.
Le but de cette opération est de protéger et de sécuriser les populations de la ville de Bamenda et ses environs. Elle est la réponse aux diverses attaques perpétrées par les terroristes et criminels telles que les vols et pillages, les braquages des banques et Magasins, les assassinats des civils et des personnels des Forces de Défense et de Sécurité.


Ce climat de terreur imposé par ces terroristes et criminels à nos populations est inacceptable. Nous devons donc collaborer avec les Forces de Défense et de Sécurité tout au long de cette opération.


Les populations sont par ailleurs invitées à respecter scrupuleusement les décisions prises par le Maire de la Ville de Bamenda et le Préfet de la MEZAM relatives à la restriction de la circulation des motos taxis dans la ville de Bamenda.

Nous invitons par conséquent les syndicats des motos-taxis des différents arrondissements à veiller à la stricte application de ces mesures qui ne doivent souffrir d'aucune dérogation », peut-on lire dans un communiqué dont CamerounWeb a reçu copie.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter