Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 16Article 562703

Actualités Régionales of Wednesday, 16 December 2020

Source: Actu Cameroun

Noso : un chef assassiné, trois autres en captivité

Les gardiens de la tradition paieraient-ils leur participation aux élections régionales ?
Le week-end dernier a été particulièrement lugubre dans les rangs des chefs et Fons des régions anglophones du Sud-ouest et du Nord-ouest. Chief Ngale Ikome, chef du village Dibanda par Mile 14 Buea est passé de vie à trépas dimanche dernier 13 décembre 2020. Le dépositaire du pouvoir ancestral du peuple Dibanda a été lâchement et cruellement assassiné par des hommes armés.

A en croire des sources proches du palais royal, Chief Ngale Ikome avait invité ses pairs dimanche dernier à l’inauguration d’une nouvelle habitation qu’il venait de construire à la chefferie. Ses pairs de LowerBokova (Mile 15) et LowerBolifamba (Mile 16) étaient les premiers à arriver à la chefferie Dibanda. Pendant que le maître de céans entretenait ses convives, des hommes armés ont pris d’assaut le palais. Ils ont kidnappé les trois chefs et ont fondu dans la nature. En captivité les ravisseurs ont torturés les trois chefs. Non satisfaits, raconte-t-on à la chefferie, les ravisseurs ont étranglé Chief Ngale Ikome.

Après leur acte ignoble, les hors-la-loi auraient appelé le président du conseil traditionnel d’aller chercher le corps de son chef. C’est dans une vallée que le corps sans souffle de vie de chief Ngale Ikome a été extrait et ramené à la chefferie de Mile 14, sous le regard médusé et ébahi d’une population qui n’avait que leurs yeux et cris stridents pour lamenter.



Le corps a été ensuite déposé à la morgue en attendant que la lumière soit faite sur ce meurtre de trop. Une enquête a été ouverte pour rattraper les assassins. Quant aux pairs du decujus, leur survie est sur du fil car aucune nouvelle ne fuse sur leur cas. Ils sont toujours maintenus en captivité. La traque de leurs ravisseurs et lieu de captivité sont en cours.


Chief Mafany Njie, président de la South-westChiefsConference(Swcc) est remonté contre ces enlèvements ciblés des dépositaires de la tradition dans le région du Sud-ouest. Il condamne avec la dernière énergie cet acte qu’il qualifie de lâche et barbare. Dans le Nord-ouest, c’est Fon Viyouf Nelson Sheteh, chef du village kedjemKetinguh(SmallBabanki) dans le département de la Mezam, arrondissement de Tubah qui est passé à la trappe.

D’après des témoignages, les ravisseurs sont venus à bord d’une voiture de couleur blanche. Ils ont enlevé le Fon et l’ont emmené dans une destination inconnue. Lorsque nous mettions sous presse, des informations dignes de foi annonçaient que les deux chefs en captivité ont été relaxés.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter