Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 02Article 553408

General News of Monday, 2 November 2020

Source: www.camerounweb.com

Noso : Atanga Nji accuse les populations d’avoir ‘pactisé avec le diable’

Le ministre de l’administration territoriale Atanga Nji ne croit pas à un règlement pacifique de la guerre au Nord-Ouest et au Sud-Ouest du Cameroun. Sur les plateaux de la CRTV, il a déclaré hier que le cessez-le-feu demandé par plusieurs Camerounais n’a aucun sens. Pour Atanga Nji, Paul Biya maitrise la situation. Si la situation reste compliquée par endroit dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest du Cameroun c’est parce que les populations auraient pactisé avec le diable selon ce dernier.


« Il y a des départements dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest où dès le départ, les populations ont dit qu'elles ne veulent pas de ville morte. Le problème c'est que quand vous avez pactisé avec le diable, ça devient un problème de faire marche arrière.Il faut condamner le terrorisme », a déclaré Atanga Nji avant de botter en touche la proposition d’Etat d’urgence formulée par le président du PCRN Cabral Libii.


« Cabral Libii, c'est un jeune politicien, c'est vrai, il est libre de ses idées (...) Mais est ce que la menace dans les deux région peut conduire le chef de l'Etat à décréter l'état d'urgence? Je dis non », a-t-il laissé entendre.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter