Vous-êtes ici: AccueilInfos2019 11 29Article 477080

General News of Friday, 29 November 2019

Source: Mutations No 4993

Nord-ouest: kidnappings, coups de feu, la vie mouvementée des populations

Tiraillée entre kidnappings, libérations et détonations des tirs, la population exprime sa désolation. La prénommée Mary, la trentaine avancée, respire désormais un air de liberté. Après avoir été enlevée le 24 novembre dernier à Buabua (Fundong), par des individus non identifiés, elle a été libérée trois jours après.

En effet, nouvellement affectée dans une formation hospitalière publique, à Nkambé, département du Donga Mantung, région du Nord-Ouest, la victime a quitté Bamenda à destination de Nkambé après avoir pris part à un atelier de formation. A cause de l'insécurité qui sévit sur l’axe qui dessert Kumbo, elle a opté de contourner par la ville de Fundong. Elle n’arrivera malheureusement pas à destination à cause de l’enlèvement dont elle sera victime.

Le jour de son enlèvement, des hommes lourdement armés, l’attrapent et la gardent en captivité pendant deux nuits au lieudit Buabua. Présentés comme des sécessionnistes, les bourreaux de Mary l'auraient enlevé à cause d’une image aperçue dans son téléphone, présentant un militaire en treillis. Lors de sa libération, elle a été dépossédée d’une somme d’argent et n’a subi aucun sévice corporel.

Face à ce énième kidnapping, les populations du département de Bui, région du Nord-Ouest, disent être à bout de force. Elles ont manifesté leur crainte face au déploiement intensif d’un régiment des forces de sécurité dans la zone. Dès l’entrée de ce dernier dans la ville, des habitants se sont terrés dans des buissons de peur d’être pris pour cible lors des échanges de coups de feu. D’après des sources, des détonations et tirs de fusils, ont repris le 27 novembre dernier.

En attendant que les autorités locales se prononcent sur cette situation, l’on ignore si lesdits affrontements ont fait des victimes. Dans la même veine, à Tabenken, dans la zone de Nkambé, des soldats ont pris d'assaut un camp des sécessionnistes dans la journée du 28 novembre dernier. L’on apprend que de nombreux séparatistes y ont trouvé la mort.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter