Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 20Article 563546

General News of Sunday, 20 December 2020

Source: Actu Cameroun

'Non au payement des tests de dépistage de Covid-19'

Premier secrétaire du peuple uni pour la rénovation sociale (Purs), l’homme politique dénonce une mauvaise communication du ministre camerounais de la Santé publique concernant la crise sanitaire du coronavirus. Merci de suivre l’intégralité de sa prise de position.


Nous demandons la gratuité permanente des tests de dépistage de la Covid-19. Une communication non maîtrisée sur le sujet et révélée par le média public, vendredi dernier, fait état d’une fin de gratuité de ces tests. Il faut dire que les prix arrêtés entre 60.000 FCFA pour les passagers au départ du Cameroun et 30.000 FCFA pour les voyageurs à l’arrivée, sont hors de portée de certaines bourses.

Dans un tweet datant du 19 Décembre 2020, le ministre de la santé confirme la gratuité des tests avec un » testing systématique pour les passagers débarquant dans notre pays ». Que doit finalement retenir l’usager lambda? Nous attendons des instructions claires ainsi qu’une communication officielle précise pour éclairer la lanterne des Camerounais et autres usagers sur la prise en charge de ces tests de dépistage, avec un penchant pour leur gratuité effective.

Rappelons que l’une des Missions du gouvernement dans le domaine de la santé est de mettre l’ensemble de la population en situation de faire face au risque maladie. Il revient donc à l’État de subventionner les initiatives dans ce sens. On ne peut pas délivrer des agréments d’exploitation au détriment des poches des usagers.



Nous demandons d’ailleurs que le budget alloué au Minsanté pour l’exercice 2021 prenne en compte la prise en charge globale de cette pandémie. Nous ne voulons plus de rétropédalage. La santé de nos compatriotes n’est pas un jeu de quilles. La prévention en matière de santé est un enjeu capital pour une politique sanitaire trop ancrée sur le curatif. Pour y arriver, il est important de renforcer les budgets des unités de recherche dans les universités et instituts dédiés.

Une fois au pouvoir, nous provoquerons également une diversification des préoccupations de recherche sur les maladies susceptibles d’atteindre les Camerounais. Des entreprises, la coopération et la diaspora Camerounaise seront mises à contribution pour financer les recherches liées aux problématiques de santé. Gouverner c’est prévoir…

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter