Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 10Article 578791

General News of Wednesday, 10 March 2021

Source: mimimefoinfos.com

NoSo: panique à Ebam après une descente de soldats armés jusqu'aux dents

Un an après avoir commis de graves violations des droits à Ebam, dans la région du Sud-Ouest, des soldats camerounais se sont de nouveau rendus dans la localité.

À la vue des soldats, les habitants se seraient enfuis dans la brousse par peur de l'inconnu.

Alors que certains disent que les soldats peuvent avoir visité le village pour mener des enquêtes après les abus présumés, les habitants disent qu'ils ont une pensée différente, étant donné les échanges effrayants qu'ils ont eu avec les forces.

«… Nous ne sommes pas sûrs que leur mission était juste une enquête. Ils pourraient planifier une attaque », dit un local.

Les soldats, dit-il, «… sont venus avec quelqu'un à l'intérieur du véhicule et étaient au téléphone avec un autre leur indiquant dans quelle maison entrer. Ils sont entrés par effraction dans certaines maisons mais les occupants s'étaient enfuis. Qui ou ce qu'ils cherchaient, nous ne savons pas ».

Comme lui, notre source dit «… beaucoup de jeunes hommes ont lutté et se cachent encore à Mamfe».

L' armée camerounaise a nié tout acte répréhensible à Ebam , accusant Human Rights Watch qui a mis en lumière les accusations, de complicité avec les séparatistes pour entacher son image.

Ebam, comme beaucoup d'autres villages des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun, a connu sa part de violence et de brutalité au cours des quatre dernières années.

Selon Human Rights Watch, des soldats ont fait une descente dans la localité l'année dernière et ont commis plusieurs atrocités, dont le viol d'une vingtaine de femmes.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter