Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 17Article 563144

General News of Thursday, 17 December 2020

Source: Actu Cameroun

Ngomedzap : Grégoire Owona en prédicateur du développement

C’était à l’occasion du forum agropastoral qui se tient dans cette localité du 16 au 21 décembre 2020.
Grégoire Owona s’est voulu franc : «Nous ne mangeons pas politique ; elle n’envoie pas nos enfants à l’école». En tout cas, «nous ne pouvons pas tous faire la politique et en vivre», a-t-il recadré le secrétaire général du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc). Mieux, «on ne peut pas faire la politique quand on a faim».

Alors «nous devons travailler pour manger et vivre», conseillé celui qui compte parmi les hommes qui font la crème de l’élite politique au Cameroun. On peut le comprendre : l’occasion n’était pas politique. L’élite s’adressait aux jeunes de son arrondissement d’origine, Ngomedzap, à l’occasion de l’ouverture du forum socio-communautaire «Ngomedzap, terre d’opportunités».

En tant que président de l’association de développement communautaire Agora, Grégoire Owona a cru devoir dire la vérité à ses jeunes frères) «Nos parents ont vendu le cacao brut pour nous envoyer à l’école. Aujourd’hui, vous devez veridre le cacao de meilleure qualité, peut-être transformé», a-t-il conseillé.

Le forum qui se tient du 16 au 21 décembre est une occasion qu’Agora offre aux jeunes de la localité de donner un sens plus positif à leur vie et leur avenir, et de changer le visage de Ngomedzap. Au menu, une exposition de produits agricoles, d’élevage, artisanaux, des séminaires de formation, en l’occurrence dans les domaines de la fabrication de matériaux locaux de construction, de la culture du cacao, du bananier plantain, du manioc, du macabo, l’élevage des porcs et des poulets, la pisciculture et des conférences.

Le forum voit la participation d’investisseurs, d’organismes financiers, de gestionnaires de projets gouvernementaux, d’institutions de recherche et d’assistance agricole. Avec pour mission d’accompagner éventuellement les porteurs de projets viables.

Des prix en jeu
Les organisateurs ont déplacé toute une équipe gouvernementale pour les aider Agora à passer le message du développement à une jeunesse qui visiblement ne croit plus, comme l’a souligné Grégoire Owona lui-même. A la faveur de la route Yaoundé-Kribi nouvellement bitumée, notamment sur un linéaire de 50km desservant une partie du département du Nyong-et So.

«Le Chef de l’Etat vous a offert cette route du développement qui pourra vous permettre d’écouler vos marchandises tant à Yaoundé que dans les pays voisins», a vanté Luc Magloire Mbarga Atangana, le ministre du Commerce. S’essayant da sue leçon d’explication de la Zone de libre-échange continental

africaine (ZÎeca) qui offre un marché d’un milliard deux cents millions de consommateurs à la portée des producteurs. Issa Tchiroma Bakary a invité les jeunes scolarisés et non scolarisés à apprendre des métiers pour avoir une expertise afin de cesser d’être des chômeurs non qualifiés et être plus utiles pour eux-mêmes et pour leur contrée.

En annonçant des crédits non remboursables qu’offre son département ministériel. Achillè Bassilekin III des Petites et moyennes entreprises les a encouragés à oser créer plutôt que de continuer d’être .employés. L’Etat offrant des facilités aux jeunes dans ce sens. Dr Taïga des Pêches et des industries animales a vanté les opportunités qu’offre le secteur de sa compétence, en offrant des appuis à associations d’entrepreneurs dans son domaine.

En plus, le ministère de la Recherche scientifique et de l’innovation (Minresi) a récemment ouvert un centre de Tlnstitdt de recherché agricole pour le développement (Irad) dans la localité. Une occasion pour les investisseurs du secteur d’améliorer leurs productions en termes de qualité et de quantité, a salué Grégoire Owona.

Pour joindre l’utile à l’agréable, les organisateurs ont prévu des ingrédients dont trois concours : celui du meilleur projet agropastoral, du village le plus propre.et du meilleur logement paysan. Pour le premier concours, une prime, de 10 millions de francs Cfa est en jeu, avec la moitié prévue pour le meilleur projet ; pour le second, une prime totale de 5 millions sera redistribuée entre les vainqueurs et autant pour le dernier.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter