Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 05Article 595726

General News of Wednesday, 5 May 2021

Source: www.camerounweb.com

Ngalle Bibehe prépare l’audit de l’Oaci

C'est un exercice normal qui se fait dans tous les pays C'est un exercice normal qui se fait dans tous les pays

Les travaux préparatoires de cet audit ont eu lieu vendredi dernier à Yaoundé avec la réunion ordinaire du Comité national de sûreté (Cns) de l'aviation civile.

L’audit de l’Oaci se prépare. Les travaux y relatifs se sont déroulés à Yaoundé vendre di dernier. A cette occasion Ernest Ngalle Bibehe a lancé un message fort aux administrations concernées « J'invite donc, toutes les administrations présentes sur les plateformes et ici représentées, à une synergie d'actions et à une franche collaboration pour relever les défis qui nous interpellent tous dans le cadre de la préparation de l'audit de l'Oaci qui pointe à l'horizon, afin que notre ciel soit toujours sûr et sécurisé », a lancé le ministre des Transports à l'endroit des membres du Comité national de sûreté en réunion ordinaire. Le dernier audit a eu lieu en 2018. Les résultats, ont été acceptables selon les termes de la directrice de la Cameroon civil aviation authority (Ccaa), Paule Assoumou Koki. « C'est un exercice normal qui se fait dans tous les pays. Il est donc question avec le Comité national de sûreté de préparer cet audit », renchérit la directrice.

Il est question, ajoute-t-elle, de réviser entre autres, le contrat national de sûreté qui assigne à chaque responsable ses missions pour la mise en œuvre des mesures de sûreté. Il faut préciser que cet audit intervient dans un environnement sanitaire marqué par la propagation du Covid-19 qui pèse de ce fait lourdement sur la sûreté des plateformes aéroportuaires. « Comme nous le savons tous, le transport aérien a connu un ralentissement à travers le monde entier. Au niveau local, la baisse du trafic sur nos aéroports avec ses effets néfastes sur les ressources financières, entraîne des difficultés réelles de financement du système de sûreté de l'aviation civile », a relevé Ngalle Bibehe comme pour planter le décor dans lequel aura lieu cet examen du système sûreté des aéroports camerounais par l'Oaci. A cet effet, le Mintransports a indiqué que certains amendements à l'annexe 17 à la Convention relative à l'Aviation civile, entrés en vigueur depuis le dernier audit ainsi que les recommandations issues du rapport confidentiel de l'Oaci tendant à fermer les carences relevées par l'audit, se doivent d'être intégrés dans la réglementation nationale. Un système de sûreté en constante amélioration Dans sa volonté de s'arrimer aux normes exigées par l'Oaci, on peut noter des avancées sur les aéroports internationaux de Douala et de Yaoundé, où le Ccaa et ses partenaires ont introduit l'intelligence artificielle, à travers l'acquisition d'un logiciel de détection d'objets réglementés.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter