Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 15Article 562658

General News of Tuesday, 15 December 2020

Source: www.camerounweb.com

NOSO : un groupe armé revendique le meurtre de chef traditionnel de Mile 14 à Buea

Une milice séparatiste anglophone dissidente revendique le meurtre du chef traditionnel de Mile 14 à Buea. Un groupe séparatiste armé connu sous le nom de "Forces d'action Fako" a revendiqué l'enlèvement et l'attaque des chefs à Buea dimanche.

Son Altesse Royale Emmanuel Ngale Ikome, du Mile 14 Buea, est mort dimanche en captivité après avoir été kidnappé aux côtés des chefs du Mile 15 (Lower Bokova) et du chef du Mile 16 (Bolifamba).

Le chef Ngale était dans un état pré-médical et n'a pas pu survivre à l'enlèvement, avons-nous précisé.

"Nous avons également le regret de confirmer la mort d'un chef qui est décédé des suites de sa mauvaise santé, dont même ceux qui propagent leurs tendances à la division et au rôle de la CRL sont conscients de la cause de son décès, car les médecins ont confirmé la cause de sa mort mais que les mentalités tribalistes choisissent de répandre des mensonges sur sa mort...", a déclaré un responsable du groupe Fombat Forbah.

La déclaration ajoute que les deux chefs des Miles 15 et 16 ont été libérés depuis longtemps.

Il a également déclaré qu'aucun d'entre eux n'a été torturé ou maltraité.
"...Ils ont été libérés après qu'ils se soient excusés et aient promis de ne jamais s'impliquer dans quoi que ce soit de LR du Cameroun et nous pouvons vous assurer que nos yeux sont sur chaque Ambazonia", a ajouté le communiqué.

Les enlèvements de chefs dans les régions anglophones agitées ont été largement condamnés.
Les combattants de l'Ambazonia ont souvent accusé les chefs traditionnels d'aider le gouvernement "à tuer impitoyablement leur peuple".

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter