Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 08 13Article 613552

Actualités of Friday, 13 August 2021

Source: www.camerounweb.com

NOSO: les sécessionnistes de Fako s'approvisionnent en armes de guerre et en munitions

Cet approvisionnement est le premier du genre play videoCet approvisionnement est le premier du genre

• Ils ont exhibé des dizaines de fusils d'assaut, des grenades, des détonateurs d'explosifs et de munitions

• C'est l'œuvre de la diaspora anglophone

• Cet approvisionnement est le premier du genre


S'achemine-t-on vers l'enlisement de la crise sécuritaire qui secoue les régions anglophones depuis plus de 4 ans ? Tous les signaux le prouvent.

Les combattants sécessionnistes ambazoniens du département du Fako situé dans la région du Sud-Ouest viennent de s'approvisionner en armes de guerre et de munitions.

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, les sécessionnistes ont exhibé des dizaines de fusils d'assaut, des grenades, des détonateurs d'explosifs et de munitions. Ces matériels de guerre seraient l'œuvre de la diaspora anglophone notamment du "Rev Asong le chef de la sécurité du département de Fako et Mola Eddie le président du département de Fako", comme le précisent les combattants dans la vidéo.

Ils précisent aussi que cet approvisionnement est le premier du genre depuis "la création du département de Fako et la nomination du Rev Asong comme chef de la sécurité".

Il faut souligner que les sécessionnistes ont changé de stratégie de guerre. Ils procèdent beaucoup plus par l'utilisation de bombes qui font d'énormes dégâts du côté des forces de défense.

Ci-dessous la vidéo des armes de guerre et munitions présentée par les sécessionnistes



Les Amba Boys lancent des roquettes sur une brigade

La guerre dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun s’enlise. La brigade de d’Ossala à Kumba dans département de la Meme a essuyé des roquettes qui seraient lancées par les groupes armés séparatistes qui sévissent dans ces régions. L’attaque a occasionné d’importants dégâts matériels mais aucune perte en vie humaine n’a été recensée. Les images que CamerounWeb a pu consulter montrent la toiture de la brigade arrachée et des meubles détruits. Sur place, des cartouches de balles ont été découvertes.

Plusieurs camions de l'armée tombent dans une embuscade tendue par les Ambazoniens

La journée de ce jeudi 24 juin a été une fois de plus sanglante dans la zone anglophone. Pour la deuxième fois en trois jours, les combattants sécessionnistes de l'Ambazonie à Lebialem ont tendu deux embuscades aux forces gouvernementales.

Un convoi de l’armée camerounaise a été attaqué la cible d’une double explosion d'engins explosifs improvisés.

La scène a été filmée par les sécessionnistes qui ont engagé des échanges de tirs nourris avec les militaires. Pour l’heure, la rédaction de CamerounWeb n’est pas en mesure de donner le bilan exact de ces affrontements.
Mais il faut rappeler que le 21 juin dernier, plusieurs éléments de l'armée régulière ont été blessés dans une attaque revendiquée par les Dragons Rouges du célèbre chef de guerre Field Marshall. Samedi dernier, d’intenses combats ont eu lieu entre les éléments du Bataillon d’Intervention rapide (BIR) et les éléments de Field Marshall dans le marché d'Ekona une localité située dans l'arrondissement de Muyuka, le département du Fako et la région du Sud-Ouest. Le bilan officieux de ces affrontements fait état de 4 civils et un élément du BIR tués. Du côté des sécessionnistes, on signale deux blessés graves.

Suite à ces évènements, Field Marshall publié un message audio dans laquelle il adresse ses félicitations aux "Généraux" 'FM NOPITY' et '10 Kobo' pour "l'excellent travail accompli ces derniers jours". Il a aussi saisi cette occasion pour rassurer le président du "gouvernement intérimaire ambazonien" de sa fidélité.

Rejoignez notre newsletter!