Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 06Article 532726

General News of Thursday, 6 August 2020

Source: cameroonintelligencereport.com

NOSO: les sécessionnistes accusent le régime Biya de tuer en silence ses leaders en prison

La guerre imposée par le régime francophone de Biya au sud du Cameroun et la campagne militaire du gouvernement camerounais visant aveuglément le peuple ambazonien causeraient la mort de plusieurs prisonniers d'opinion du sud du Cameroun.

L'ingénieur Tangem Thomas est le dernier blessé exigeant une intervention immédiate de la communauté internationale.

Les activités des milices armées parrainées par le régime de Yaoundé et les soldats de l'armée gouvernementale camerounaise ont poussé les acteurs de l'aide et des médecins proposant des traitements et des soins à interrompre leurs services dans l'ensemble des zones rurales du sud du Cameroun.

Des centaines de prisonniers d'opinion du sud du Cameroun détenus dans les prisons du Cameroun français à Yaoundé, dans le Littoral et dans la région de l'Ouest n'ont plus d'autre choix que de mourir. Et ce n'est qu'un exemple modéré illustrant que le régime francophone de Biya massacre silencieusement des prisonniers d'opinion du sud du Cameroun

Biya et son gang au pouvoir, le RDPC, ont nié à plusieurs reprises que la guerre dans le sud du Cameroun entrave l'approvisionnement en nourriture, en médicaments et en autres biens humanitaires aux civils du sud du Cameroun.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter