Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 01 10Article 566183

General News of Sunday, 10 January 2021

Source: Actu Cameroun

NOSO: le Redhac demande la mise en place d’un processus de réconciliation

Le vœu est de Maximilienne Ngo Mbe. Elle est la Directrice exécutive du Réseau des Défenseurs des Droits de l’Homme de l’Afrique Centrale (Redhac).
Depuis le début de l’année 2021, l’on assiste à une montée de la violence dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun. La première attaque de cette année 2021 remonte au mercredi 06 janvier 2021 où les ambazoniens ont attaqué le convoi du préfet du département de la Momo, dans la région du Nord-Ouest Cameroun. Sur le coup, cinq personnes sont décédées, notamment quatre militaires et une journaliste, qui atait déléguée départementale de la communication pour la Momo.

Ce vendredi 8 janvier 2021, l’on a aussi enregistré une autre attaque au niveau de Babadjou. On parle également de plus de quatre morts dans cette autre attaque. Des attaques que condamne le Réseau des Défenseurs des Droits de l’Homme de l’Afrique Centrale. Maximilienne Ngo Mbe, la directrice de ce réseau a fait une sortie ce dimanche 10 janvier 2021 sur sa page Facebook, pour condamner ces attaques.

Le Redhac


« Recrudescence de la violence au NoSo, crimes de guerres, crimes contre l’humanité. Le Redhac condamne avec sa dernière énergie toutes les exactions et crimes graves en particulier les attaques de ces derniers jours par les Séparatistes. Le Redhac met en garde tous ceux de toutes les parties en conflit qui entretiennent cette guerre », publie cette dernière sur sa page Facebook. Elle indique par ailleurs, qu’il faut que le Yaoundé mette sur pied une commission vérité et justice.

« L’urgence de la mise en place du processus de réconciliation s’impose. Le Redhac exhorte et urge le gouvernement Camerounais en particulier le premier ministre d’examiner la proposition du Redhac relative à la mise en place de la commission vérité justice et réconciliation », conclut Maximilienne Ngo Mbe.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter