Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 02 16Article 573727

General News of Tuesday, 16 February 2021

Source: www.camerounweb.com

NOSO: l'armée met la main sur le N°2 de Field Marshall

Il s'agit du second commandant en chef de Field Marshal. Selon nos informations, il a été capturé par des éléments de l’armée camerounaise en plein sommeil alors « qu'il avait passé des heures (avant) à boire des bières volées lors de leurs exactions » précise une source sécuritaire.

La même source souligne qu’au moment que l'armée camerounaise arrivait dans leur camp, ses combattants ont pris la fuite le laissant dans un profond sommeil. Réveillé, il s'est retrouvé avec des menottes encerclé par des figures inhabituelles.

Cette arrestation intervient quelques jours après l'exécution de quatre chefs traditionnels à Labialem par des éléments du redoutable chef de guerre Field Marshal. Les raisons de cette exécution ne sont pas encore connues mais leurs morts tragiques soulèvent une fois de plus de sérieuses questions sur la direction de ce conflit de quatre ans alors que de nombreux civils continuent de mourir.

Labialem_Chefs_Traditionnels_Corps

Cité comme étant coauteur de ce crime, le secrétaire de communication du « gouvernement intérimaire » des sécessionnistes anglophones, Chris Anu, a réfuté les allégations. Selon lui, ce meurtre était une attaque tactique de la part des forces gouvernementales qui prétendaient être membres du Dragon Rouge.

Chris Anu précise également qu'il avait envoyé un message de sécurité au peuple du Lebialem selon lequel les forces gouvernementales avaient envahi le village ce samedi soir et que les villageois devraient être prudents. Il ajoute aussi que la même nuit, certains groupes de combattants sécessionnistes ont déclaré qu'ils avaient été envoyés par le chef du Red Dragon, Fields Marshall et qu'ils voulaient avoir une rencontre avec les villageois d'Essohattah dans la nuit.

Dans un communiqué signé le 15 février 2021, au nom du peuple de Lebialem, Paul Tasong, ministre délégué en charge de la planification au ministère de l'Économie, de la Planification et du Développement régional, a déclaré qu'ils feraient tout pour bannir les combattants d'Ambazonie de la région.

Le fils de Lebialem a révélé que le célèbre combattant séparatiste Oliver Lekeaka alias Field Marshal avait tué les chefs Fualasoeh Peter, Formin Benedict et Simon Forzi dans la nuit du 13 février 2021.
«Dans la nuit du 13 février 2021, un groupe de terroristes, dirigé par Lekeaka Oliver alias Field Maréchal, agissant sous les instructions de son frère aîné Christopher Anu qui vit aux États-Unis, a envahi le village d'Essoh-Atah à Lebialem Division. Ils ont pris pour cible les chefs traditionnels, les ont réveillés du sommeil, les ont emmenés sur la place du marché vers minuit, ont abattu trois d'entre eux et ont laissé tomber leurs corps sans vie dans une rivière voisine.

Dans la matinée du dimanche 14 février 2021, les citoyens du village ont sorti leurs corps sans vie dans l'espoir d'organiser des enterrements dignes. Leurs crimes étaient d'avoir refusé de remettre le produit des ventes de cacao pour la saison 2020-2021 et d'encourager les autres villageois à ne pas succomber à la pression du gang. En outre, ils ont été accusés d'avoir organisé des écoles dans le village car l'un d'entre eux était directeur d'école. Face à cette situation barbare, tous les habitants de la division Lebialem résidant à Yaoundé et leurs amis organiseront le mardi 16 février à partir de 15 heures une manifestation publique sur l'esplanade du Musée national pour dénoncer cet acte odieux et odieux. Le peuple épris de paix de Lebialem, qui constitue la majorité silencieuse modérée, est appelé à rester extrêmement vigilant et à renforcer la coopération et la collaboration avec les forces de défense et de sécurité pour déterrer ces méchants qui ont pris une partie de leur division en otage. . » a déclaré le ministre Paul Tasong.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter