Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 30Article 599302

Actualités Régionales of Sunday, 30 May 2021

Source: www.camerounweb.com

NOSO: histoire rocambolesque d'un homme traumatisé à mort par des individus armés

Il va décéder à l'hopital après s'être battu longtemps pour sa vie Il va décéder à l'hopital après s'être battu longtemps pour sa vie

• C'est l'histoire traumatisante d'un commerçant torturé par des individus armés à Bamenda

• Il a été volé, torturé ainsi que ses fils par ces mêmes individus

• Il va finalement décédé après avoir reçu des balles aux jambes et au ventre


C'est l'histoire d'un homme nommé Peter Atang qui est décédé après avoir reçu des balles des combbattants séparatistes au ventre et aux jambes. Il a rendu l'âme à l'hôpital régional de Bamenda où il s'est battu pur sa vie en vain.

Son cauchemar ont commencé lorsque les séparatistes ont débarqué dans son débit de boisson où il gagnait son pain quoitidien pour nourrir sa famille dans le quartier Mbefie dans le lotissement Nkwen Bamenda 3 .

Devant des voisins, il a été sorti du bar par des individus armés, qui l'ont bousculé l'accusant de critiquer la meute sécessionniste et défier leurs instructions publiques. Pour le punir, ils n'ont pas hésité à tirer sur ses jambes, une autre balle atterit dans son ventre le laissant se vider de son sang longtemps avant d'être transporté à l'hôpital où le malheur est arrivé.


Il faut noter que Peter Atang a été la cible de ces hommes armés à plusieurs reprises ainsi que des membres de sa famille. Son fils a été poignardé plusieurs fois par les individus armés. Peter leur avait également payé une rançon lorsque l'un de ses enfants a été kidnappé récemment.

Quelques mois après le payement du rançon de son fils, il a subi deux attaques, ses deux motos emportées par ses assaillants selon des sources locales.

Cela ne suffisait pas à ses bourreaux qui lui ont demandé sous menaces une forte somme d'argent que le commerçant ne veut pas donner. Selon les témoins de cette affaire, Peter était dépassé par la fixation que ces individus faisaient sur sa personne et les atrocités qu'ils faisaient vivre à lui et sa famille.

En colère, il a décidé de ne rien donner cette fois et a tenu des propos désobligeants à l'endroit des hommes armés en public. Les concernés ont eu vent de ses dires et sont venus l'éliminer. C'est ainsi que Peter Atang qui ne voulait que la paix dans sa famille à Bamenda s'est retrouvé dans la tombe.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter