Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 02Article 553351

General News of Monday, 2 November 2020

Source: cameroonvoice.com

NOSO : cette décision du régime Biya ouvre la voie à la division du Cameroun

Après quatre années sous le poids d’une crise aux ravages perceptibles, on vient peut-être de franchir un pas vers sa résolution. L’une des grandes inconnues de ce conflit né d’une contestation populaire c’était sans doute la position des populations anglophones, dans leur majorité, sur leurs attentes réelles. Mené du 16 au 24 octobre dernier dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest, un sondage de la Coalition for Dialogue and Negociation (CDN) apprend que 86% des anglophones sont favorables à l’indépendance totale du Southern Cameroons.

Entre les lignes de ce sondage la Coalition précise s’être appuyée sur un échantillon de 3749 anglophones partagés entre 07% qui soutiennent la fédération, 04% qui préfèrent la confédération, 01% qui soutient le statut spécial décidé par le gouvernement et 86% qui souhaitent la division sans condition du Cameroun.


Une annonce dont se félicite le leader séparatiste Ayuk Tabe, condamné à la prison à vie par le Tribunal militaire de Yaoundé.


C’est, à n’en point douter, un sérieux revers pour le gouvernement qui a longtemps voulu faire croire à la communauté internationale que les anglophones sont en désaccord avec les indépendantistes. Le régime s’était employé à organiser un dialogue dont les assises se trouvent avoir été inutiles comme prévenait le Pr Claudé Abé. Non seulement les parties prenantes n’étaient pas reconnues sur le terrain, mais les décisions étaient soumises à l’appréciation du régime qui est assimilé comme étant la source du problème. Il n’y a qu’à espérer avec la violence des évènements qui s’enchainent dans ces régions, les tueries de Kumba, que le régime Biya sollicite une autorité neutre pour arriver à des compromis avec ces populations qui n’ont plus la moindre confiance envers le gouvernement.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter