Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 14Article 608152

Actualités of Wednesday, 14 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Népotisme: Cavaye Yeguie nomme encore un de ses fils à l'Assemblée nationale

C'est le deuxième fils de Cavaye Yeguie Djibril qui y est nommé C'est le deuxième fils de Cavaye Yeguie Djibril qui y est nommé

• Cavaye Yeguie Djibril nomme un autre de ses enfants à un poste à l'Assemblée nationale

• C'est le deuxième fils de Cavaye Yeguie Djibril qui y est nommé en l'espace de quelques semaines

• La nomination fait l’objet de vives critiques même au sein du RDPC


Nous assistons à une véritable reproduction sociale à l'Assemblée nationale du Cameroun. En espace d'un mois, le président de cette institution, Cavaye Yeguie Djibril y a nommé deux de ses enfants dans un service réservé à sa sécurité.

La première nomination a eu lieu le 4 juin dernier. Le maître des lieux nommait son fils, le lieutenant Ibrahim Yeguie Djibril au poste d’attaché de cabinet cumulativement avec les fonctions de chef de sécurité du président de l’Assemblée Nationale.

Ce 14 juillet encore, selon un document portant nomination des responsables à la sécurité du président de l'Assemblée nationale dont la rédaction de www.camerounweb.com a obtenu copie, Cavaye Yeguie Djibril a nommé son fils le Maréchal de Logis Yousfa Yeguie Chargé d'études assistants à la sécurité du président de l'Assemblée nationale. L'Emia n'est pas en reste.

Il faut rappeler que la dernière nomination a fait l’objet de vives critiques même au sein du RDPC.

Cavaye_Nomination_Fils

Crise au RDPC: Herve Nkom désapprouve la nomination du fils de Cavaye à son cabinet

La nomination par Cavayé Yéguié Djibril de son fils au sein de son cabinet provoque des remous au sein du RDPC Ils sont majoritaires dans le parti au pouvoir à critiquer cette décision du président de l'Assemblée nationale de choisir le Lieutenant Ibrahim Yeguié Djibril, déjà Chef de sécurité de son père dans son cabinet. Herve Emmanuel Nkom, membre du Comité central en fait partie et condamne avec fermeté ce que bon nombre considère comme du népotisme

C'est "totalement inacceptable", dénonce-t-il tout en soutenant son idée avec l'exemple de Général De Gaulle, ancien président français: "Le fils du Général De Gaulle a fini amiral 5 étoiles. Il a été contre-amiral, vice-amiral, commandant major de la marine. Jamais il n’est arrivé à De Gaulle de faire entrer son fils comme chef d’Etat-Major à l’Elysée pour sa sécurité et ses affaires militaires".

Le membre influent du RDPC, dénonce le jumelage des affaires d'Etat avec les liens familiaux qui ne font pas bon ménage très souvent.

"Les affaires de sécurité appartiennent à l’Etat. Vous ne pouvez pas nommer votre propre fils comme votre chef de sécurité. En ce moment-là vous préparez des situations comme celle qui a eu lieu au Tchad et que nous décrions. Quelles que soient les qualités de ce jeune lieutenant, je ne sais pas où il a été formé, il a sa place ailleurs, il y a des endroits où il peut exceller. Il n’a pas à venir s’installer au bureau de son père qui devient un domicile familial pour les deux et fait des choses qui ne relèvent pas de l’ordre national. Le chef de la sécurité du président de l’Assemblée ne travaille pas pour la sécurité privée du président de l’Assemblée. Il doit rendre compte des incidences des événements autour du président de l’Assemblée pour des raisons de sécurité nationale", s'efforce-t-il d'entendre raison à Cavaye Djibril, président de l'Assemblée nationale depuis 1992.

Il se base sur une situation dans laquelle s'est déjà trouvé le président de l'Assemblée nationale avec son ancien garde-du-corps qui s'avère être son neveu: "Mais lorsque vous prenez votre fils, votre neveu…Avant celui-là il y avait son propre beau-frère avec qui il a fini dans la bagarre…Non ! Non ! Non ! Ce n’est pas cette République que nous voulons. Il y a des ministres qui se retrouvent avec comme chef de secrétariat particulier leur propre fils. Ça va diminuer l’efficacité du travail et vous ne demandez pas des comptes à votre fils comme vous pouvez les demander à quelqu’un qui n’a pas des liens de famille avec vous. Aujourd’hui il faut qu’on fasse cesser ce genre de situations», insiste Hervé Emmanuel Nkom.

En effet, le" Lieutenant Ibrahim Yeguié Djibril, matricule 2015/28151, précédemment en service au Groupe d’escadron n°3, Escadron mobile n°30, Peloton Mobile N°303, est pour compter de la date de signature du présent arrêté présidentiel, nommé Attaché de cabinet cumulativement avec les fonctions de Chef de sécurité du président de l’Assemblée nationale, en remplacement du Capitaine Fede Laraba remis à son administration d’origine", déclare l’arrêté signé des mains de Cavaye Djibril. Sur la toile, c'est la débandade. Des Camerounais dénoncent ce favoritisme qui prend des proportions inquiétantes dans le pays de Paul Biya

Rejoignez notre newsletter!