Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 06Article 525115

General News of Monday, 6 July 2020

Source: cameroonvoice.com

Négociations entre Tabe- Biya: Ayaba Cho réunit le Conseil de Guerre d’Ambazonie


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

A en croire les termes d’un communiqué publié sur les réseaux sociaux dimanche matin par Ayaba Cho, la direction du mouvement sécessionniste du Cameroun anglophone pourrait définitivement avoir de nouveau changé de main, après le remplacement à la tête du “Gouvernement Intérimaire d’Ambazonie” en 2018 de Julius Ayuk Tabe par le Dr. Samuel Ikome Sako.

Connu en effet jusqu’ici comme le chef de l’armée de l’Etat en projet d’”Ambazonie”, les Ambazonian Defence Forces (ADF, en français Force de Défence de l’Ambazonie), l’ancien journaliste de la radio télévision d’Etat camerounaise, Dr Ayaba Cho Lucas, se présente ici comme le président de l’Ambazonian Government Council et à ce titre rejette toute idée de discussion entre les sécessionnistes et le gouvernement camerounais qui ne soit pas sous supervision internationale, comme tendent à l’indiquer les nouvelles actuelles relatives à des pourparlers entre les ex-leaders sécessionnistes condamnés en 2019 à la perpétuité, et autorités camerounaises qui sembleraient revenir à la raison après avoir déclenché il y a quatre ans, une guerre contre les sécessionnistes anglophones dont le bilan humain et matériel est tout simplement insoutenable (environ 40.000 morts, en majorité des civils anglophones tués par les militaires mais aussi des centaines de militaires de l’armée gouvernementale tombés sous les assauts des combattants armés anglophones, près d’un million de déplacés et quelques 100.000 refugiés et exilés, des milliers, des centaines de villages incendiés par l’armée et donc des milliers d’habitations et fermes agricoles parties en fumée…).

Selon celui qui a été présenté ces dernières années comme le Coordonnateur de la branche armée du mouvement indépendantiste, le sacrifice des quatre années de lutte est assez élevé pour que des négociations à huis-clos entre les antagonistes soient acceptées.

Ci-dessous, la réaction de monsieur Ayaba que Cameroonvoice publie telle quelle

Dr. CHO AYABA RÉACTION
« Camarades Ambazoniens Nous avons tous été avertis hier soir que Sesekou et d’autres avaient été sortis de leurs quartiers de vie. J’ai immédiatement alerté mon attaché de presse pour informer notre peuple. Ce matin, les informations sont parvenues à mon bureau d’une rencontre entre Sesekou et son équipe et le régime des boucheries. Je trie immédiatement la clarté de la part de la direction IG Care. J’ai eu un briefing complet de Sesesekou et Camarade Yerima. Mon Conseil de guerre et mon Cabinet se réunissent ce soir pour examiner le briefing et feront une déclaration complète demain. Dans le temps principal, laissez-moi dire ceci. Toute discussion directe non supervisée en LRC avec un régime génocidaire non digne de confiance est dangereuse et doit être découragée. Nous avons saigné pendant quatre ans pour internationaliser notre lutte de libération pour nous permettre de négocier sous une condition de confiance et de franchise. Notre relation avec les soins IG est importante pour notre libération et notre stabilité après l’indépendance. Nous devons cependant être sur la même longueur d’onde stratégique pour traiter les questions internationales critiques. » Dr. Ayaba
Président AGOVC

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter