Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 04Article 524947

General News of Saturday, 4 July 2020

Source: www.camerounweb.com

Négociations Biya-Ayuk: réaction de Sako, le président ambazonien par intérim


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Des discussions "secrètes" ont été ouvertes ce 02 juillet entre le régime de Yaoundé et les sécessionnistes selon Jeune Afrique. Après 4 ans d'une sanglante guerre, Paul Biya semble enfin prêt à ramener la paix dans le Noso. Le président a à cet effet instruit ses collaborateurs à ouvrir une discussion avec les amazoniens, partisans d'une secession du Cameroun. Voici la position de Dr Sako sur l'initiave de Ayuk Tabe et compagnie. Lecture!


Yaoundé prépare sa maison en vue de négociations éventuelles et opportunes au niveau international avec le gouvernement et le peuple d'Ambazonie, sous les auspices de la médiation suisse. Nous n'approuvons ni ne condamnons les contacts entre citoyens, amis et sympathisants du Cameroun français, dans le caractère national d'un tel processus d'apaisement. Il est normal que le Cameroun français doive d'abord consolider son autorité nationale et rechercher des terrains d'entente dans leur sphère, avant de s'aventurer dans les engagements diplomatiques internationaux plus complexes et conséquents avec le gouvernement et le peuple d'Ambazonie.

Même en cette période de guerre entre nos deux pays de statut juridique international égal, des gestes de bonne volonté sont nécessaires, et cela est nécessaire plus que jamais dans un esprit de respect mutuel. Cependant, alors que le Cameroun français met ses forces nationales sous son contrôle dans une direction, le peuple et le gouvernement ambazonien utilisent ce temps pour renforcer leur représentation (Équipe Ambazonie) lors de la prochaine médiation suisse. Nos ennemis rencontreront la mort de notre silence ou la justice de notre violence, mais notre succès sera suffisant pour tous. Laissez Amba WAR DRAFT s'intensifier jusqu'à ce que nos ennemis deviennent comme des fourmis dans nos vastes ombres dévorantes.

Il y a des choses que je ne peux pas encore dire ici, mais croyez-moi quand je dis que le Cameroun français met sa maison ensemble et toutes les ressources diplomatiques sous son contrôle pour finalement rencontrer l'équipe Ambazonia. Vous n'entendrez plus cela de moi, mais vous verrez des progrès vers les hautes collines de Buea plus tôt que tard. Seul le peuple libre d'Ambazonie peut appeler à un cessez-le-feu et non des prisonniers de guerre », a déclaré Samuel Sako Ikome

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter