Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 04Article 524950

General News of Saturday, 4 July 2020

Source: www.camerounweb.com

Négociation du cessez-le feu : les avertissements d’un général ambazonien


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Depuis Kondengui où il est détenu, le combattant sécessionniste Bertin KISOB met en garde les parties qui prennent part aux négociations du cessez-le-feu. Il dresse une liste de préalable à respecter afin d’éviter un échec du processus.

CamerounWeb vous propose l’intégralité de sa réaction

" Le Bureau du Révérend Bertin KISOB, l'Agneau Sacrificiel et le Facteur Unificateur Officiel de la Guerre de Libération de Ambazonie.
Épître de la prison de Kondengui N 0010: datée du 04 juillet 2020.
Voici les Erreurs que Nous Devons Absolument Eviter si Nous Voulons un Véritable Cessez-le-Feu en Ambazonie.
Depuis le 02 juillet 2020, le gouvernement de la République du Cameroun a enfin entamé des négociations préliminaires pour un cessez-le-feu avec nous les Ambazoniens.
Et je me suis engagé à attirer l'attention de tous sur les erreurs que nous devons éviter si nous ne voulons pas que ce cessez-le-feu devienne un fiasco total:
I - Surtout, il ne faut pas commettre l'erreur de libérer certains et de laisser d'autres en prison. Si nous ne voulons pas le même résultat catastrophique qu'après la sortie de Maître Agbor Balla. Nous avons donc besoin d'une amnistie générale, qui peut être associée à certaines mesures contre la récidive.


II - Il faudra ajouter plus de participants pour représenter tous les segments de la révolution ambazonienne. Parmi les 09 représentants sont présents: la direction politique avec le président Sisiku Ayuk Tabe et 03 membres de son cabinet. Les premiers militants pacifiques avec Mancho Bibixy et son équipe. Sont absents: les chefs, commandants et généraux des premiers groupes d'autodéfense actuellement en détention: Asah Patrick Ndangoh, Tita Tebit ( CongressMan ) et moi-même Bertin Kisob; Ils ont encore beaucoup d'influence sur nos soldats sur le terrain. Il manque également le seul dirigeant, toujours dans le pays, des syndicats et des organisations de la société civile, responsable au début de la crise, à savoir: Maître Agbor Balla.
Il faudra intégrer ces personnalités dans les discussions futures, sinon tout cela sera un échec.


III - Dès leur libération, les membres de cette équipe de négociateurs ambazoniens doivent visiter les principales villes de l'Ambazonie pendant au moins 01 mois, avant la signature effective du cessez-le-feu, pour expliquer à notre population les tenants et aboutissants de ce cessez-le-feu parce que les Ambazoniens ne sont pas des moutons.


IV - Le jour de la signature du cessez-le-feu: le lieu, la date, les noms des médiateurs internationaux, facilitateurs et protagonistes des véritables négociations doivent être rendus publics.
Si toutes ces conditions ne sont pas remplies, nous nous dirigeons vers un fiasco total.


Je connais mon peuple!
Par le révérend Bertin KISOB,
L'agneau sacrificiel et le facteur unificateur officiel de la guerre de libération de l'Ambazonie. Injustement et finalement condamné à une lourde peine de prison en raison du problème anglophone à CameroUn.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter