Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 02Article 559667

xxxxxxxxxxx of Wednesday, 2 December 2020

Source: lebledparle.com

Nécrologie: le premier pédiatre camerounais est mort !

Selon le confrère Martin Camus Mimb qui diffuse l’information, le docteur Moïse Yongui Masscok s’est éteint à 88 ans.

Le premier pédiatre camerounais, Dr Moïse Yongui Massok vient de quitter la terre des hommes à l’âge de 88 ans des suites de maladie ce 1er décembre 2020.

Un homme aux qualités exceptionnelles
A peine la mort du technicien de la santé est annoncée que des témoignages, tous allant dans le même sens, affluent sur le toile.

Le qualificatif « excellent » revient sans cesse pour désigner l’action humanitaire de l’octogénaire : « Un excellent pédiatre qui ne tâtonnait jamais dans le diagnostic ni dans l’ordonnance. L’ami de tous les enfants qu’on amenait en consultation chez lui. J’en garde un très bon souvenir. Il nous faut un siècle pour avoir encore un technicien de sa trempe », reconnait un ancien patient du défunt.

Les souvenirs, bien que lointains ne tarissent pas pour démontrer les qualités exceptionnelles dont faisait montre le spécialiste de la santé Dr Moïse Yongui Massok : « Il a été très bon pédiatre. Mon petit-frère souffrait d’une maladie. Après avoir fait le tour des hôpitaux, ma feue maman est tombée su lui et il a détecté la pathologie dont souffrait mon cadet. C’était dans les années 1985 », se souvient un autre follower.

Ce qui vaut au haut commis de la Nation, un reconnaissance sans fin: « Mon cœur est déchiré ce matin. Il a été mon docteur il y a 48 ans. J’ai eu l’occasion et le bonheur de le revoir à son domicile à Bonapriso. Repose en paix Docteur. Les portes du paradis te sont ouvertes grâce à l’immensité de ton œuvre », déclare un autre internaute.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter