Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 06 11Article 601561

Actualités of Friday, 11 June 2021

Source: www.camerounweb.com

Nécrologie : le journaliste Robert Charles Itok entame son dernier voyage

Le journaliste est décédé le 14 mai dernier Le journaliste est décédé le 14 mai dernier

La dépouille du journaliste Robert Charles Itok a été retirée de la morgue de l’Hôpital Laquintinie de Douala ce jeudi matin.

Une veillé mortuaire est en cours au domicile familial ce jeudi 10 mai

Le journaliste est décédé le 14 mai dernier

Le journaliste Robert Charles Itok se rapproche plus de l’éternité. Sa dépouille a été retirée de la morgue de l’Hôpital Laquintinie de Douala ce jeudi matin. Une veillée mortuaire est prévue ce soir au domicile familial du défunt sis au quartier Bepanda. Selon le programme mis à la disposition de Camerounweb.com, le samedi 12 juin, un office religieux est prévu avant l’inhumation au cimetière Catholique de Somo dans la commune de Ndikiniméki.

Mort par empoisonnement

Robert Charles Itok, visage bien connu des téléspectateurs de Canal2 est décédé le 14 mai dernier, deux mois seulement après son mariage. Contrairement aux premières informations qui ont laissé croire qu’il est décédé des suites de maladie, une nouvelle révélation a été faite sur les circonstances de son décès. Réagissant 16 mai dernier, à l'émission canal presse, l'homme politique camerounais Herve Emmanuel Kom, manifestement proche du défunt, robert Charles Itok, présentateur du journal de la mi-journée, 13h, sur la chaîne de télévision camerounaise, canal 2 international, a confié: "aux premiers examens on a d’abord cru que c'était la typhoïde. Mais plus tard on se rend compte que c'est du poison lent éparpillé dans son corps», une révélation suffisamment grave qui reste à prouver. Car jusqu’à ce jour aucune expertise officielle n’a démontré cela. Mais au regard de l’assurance avec laquelle s’exprimait l’homme politique, tout laisse croire que la version des faits qu’il a relaté a de fortes chances d’être la bonne. Car un homme politique de sa trempe ne saurait prendre un tel risque inutilement. Qui a donc empoisonné le journaliste de Canal 2 et quelles sont ses raisons ? Là demeure encore toute la question.

Rejoignez notre newsletter!